AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [rp] Errance nocturne...

Aller en bas 
AuteurMessage
Vamp

avatar

Féminin Nombre de messages : 22
Localisation : Sur les routes
Emploi : Observe en silence...
Date d'inscription : 22/09/2008

MessageSujet: [rp] Errance nocturne...   Mer 19 Nov - 16:43

Les pieds nus effleuraient les marches de pierres froides. Les mèches noires qui encadraient le visage blanc suivaient le mouvement, dociles. La mâchoire contractée, la jeune femme regardait droit devant elle, ne s’intéressant pas le moins du monde à ce qui l’entourait.

La minette… Pff sale bestiole…

Vamp se frotta le bras, si fort, que de larges plaques rouges apparurent peu à peu, suivis d’une sensation de brûlure. Elle grimaça. Elle s’en voulait de sa réaction et de son impulsivité, mais en voulait aussi à Lin. Elle soupira bruyamment et se fit toute petite lorsqu’elle entendit l’échos de son soupire se répercuter contre les murs de pierres.

Oups…

La jeune femme trouva enfin la sortie de ce labyrinthe d’escaliers, de pièces et de couloirs, et sortie dans l’air frais de la nuit déjà bien avancée. Une légère brise vint caresser ses bras nus et elle remarqua qu’il faisait bien moins froid à l’extérieur du manoir. Elle s’avança vers les jardins, lentement, hasardeuse, les pensées se bousculant dans sa tête, s’affrontant puis finissant par s’envoler, d’autre prenant la relève. Elle grogna en voyant que même les jardins étaient de vrais labyrinthes. Qu’avait donc les nobles à tant se compliquer la vie ? N’était elle pas déjà assez complexe ? La jeune femme soupira, s’engageant dans une des multiples allées. Elle erra en silence, tel un spectre blanc revenue sur terre pour se lamenter sur sa vie passée. Ses yeux noirs observaient les alentours, reconnaissant certaines espèces de fleurs, en ignorant certaines et en examinant d’autre avec une curiosité d’enfant qui découvre le monde. Calme et détendue, la jeune femme appréciait la lumière de la lune et les bruits nocturnes.

Un mouvement dans un buisson attira son attention. Le front plissé, elle s’avança, et se pencha légèrement, perplexe. Une vie terrestre non identifiée sortit du buisson et fila entre ses jambes. Surprise, Vamp sursauta et recula, son talon cogna contre une racine et elle tomba à la renverse, les fesses dans la terre. Dans un nuage de poussière, la jeune femme se redressa, un peu perdue.

Il y avait de ses journées…

Confuse, les sens tous retournés, elle leva les yeux au ciel et observa les cieux. Les lèvres entrouvertes, la jeune femme se laissa engloutir par la beauté qui se présentait au-dessus d’elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://antredescuspna.forumactif.org/forum.htm
Feu le Baron Sanglant
Famille Larose
avatar

Masculin Nombre de messages : 103
Age : 109
Localisation : Chambéry
Emploi : Brigadier en chef
Date d'inscription : 29/02/2008

MessageSujet: Re: [rp] Errance nocturne...   Mer 19 Nov - 17:50

Chandin voulait marcher. La nuit rendait encore plus enthousiaste cette idée. Il sortit vers les jardins. Là, il fit des découvertes qu'il n'avait jamais faites comme voir une rose la nuit, entendre le frissonement des buissons, trembler à son tour. L'homme respirait à pleine narine l'air frais nocturne. Sa main posée sur le pommeau de sa rapière comme à son habitude. Son long vêtement noir flottait grâce à la légère bise de cette nuit.

Il aimait penser ainsi. Marchant à ne plus savoir où aller, laissant libre cours à son imagination, faisant voyager ses pensées là où personne ne pouvait les trouver... Etre tranquille. Se sentir bien...

C'est lorsque quelque chose passa près de lui qu'il revint à lui. Ses yeux cherchèrent aux alentours pour voir ce qui était venu. En vain. Il avait pourtant bien vu une ombre se déplacer, il en conclut que ce devait être un renard, une fouine, bref une bestiole de nuit.

Il marcha et tourna dans une nouvelle allée. Son attention fut attirée par une silhouette, assise sur le sol, les yeux rivés vers les Cieux. Chandin ne sut qu'il elle était. Oui, elle, car elle avait de long cheveux bruns qui descendait joliment sur son dos. La lune éclairait quelque peu, et l'homme vit que cette femme obsevait les étoiles et ne priait pas, comme il l'avait penser.

Il s'avança jusqu'à elle et d'une voix douce, il commença :

"Ah que c'est beau n'est ce pas? Demoiselle?

Il s'hasarda à dire demoiselle et regarda à son tour le Ciel et tout ce qui s'y trouvait, sans se poser de questions quant à leurs présences icelieu, si tard, la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vamp

avatar

Féminin Nombre de messages : 22
Localisation : Sur les routes
Emploi : Observe en silence...
Date d'inscription : 22/09/2008

MessageSujet: Re: [rp] Errance nocturne...   Jeu 20 Nov - 19:17

La jeune femme était fascinée par les étoiles qui scintillaient au dessus d’elle. Elle n’entendit pas l’homme s’approcher derrière son dos. A demi-allongé, des étoiles pleins les yeux, un léger sourire flottait sur ses lèvres. Sourire qui s’effaça en même temps qu’elle sursauta en entendant une voix d’homme s’élever derrière elle. Elle se releva vivement et fit face à l’homme qui l’avait interpellée. Droite, elle observa « l’intrus » qui venait la déranger dans son errance solitaire et nocturne. Reprenant un masque impassible, elle le regarda de bas en haut pour se faire une idée plus ou moins nette de qui elle avait affaire. La lumière de la lune étant cependant trop faible pour qu’elle puisse bien discerner les traits du perturbateur, elle décida de jouer la carte de la prudence.

Elle passa une main sur ses braies, les secouant afin d’être plus présentable, enlevant poussière et terre qui s’y étaient invités. Etait il un membre de la famille ? Un ami de la famille ? Un pervers nocturne venu espionner les jeunes femmes pures ? Vamp rit intérieurement. Si tel était le cas, il était bien mal tombé, et il n’y avait pas grand chose pour se rincer l’œil chez elle… Prenant soudain conscience qu’il n’avait émis aucune agressivité et que son silence devenait de plus en plus impoli, la jeune femme se racla la gorge. Inutile de faire mauvaise impression… Pas tout de suite du moins… Il fallait tout d’abord voir à qui elle avait affaire… Vamp releva le menton, histoire de se donner meilleure contenance. Croisant ses mains derrière son dos, elle se balança légèrement sur ses talons, se mâchouillant la lèvre inférieure.


- Vamp… En effet, c’est magnifique… Messire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://antredescuspna.forumactif.org/forum.htm
Linclon

avatar

Masculin Nombre de messages : 17
Localisation : Sur les routes
Emploi : Paysan ...
Date d'inscription : 26/09/2008

MessageSujet: Re: [rp] Errance nocturne...   Dim 30 Nov - 14:38

Il avait atterri sur l'herbe fraîche et pliant les genoux, avait roulé, épaule en avant, avant de se relever, dos au castel.
Il s'était un instant demandé ce qu'il ferait une fois à la cime d'un arbre, mais la fraîcheur et l'obscurité avaient balayé d'un coup toutes ses questions.
Pourquoi se poser autant de questions alors que la nature l'accueillait les bras ouverts ?

La nuit sombre autour de lui le ravit.
Il leva la tête vers la lune qui inondait faiblement la pelouse, souriant aux étoiles qui mouchetaient le ciel de minuscules tâches blanches, comme autant de répliques à petite échelle de la géante ronde qui les surpassait.
Les bras ballants et les muscles relâchés, il poussa un soupir calme, s'éclaircissant les idées.

Vamp l'avait envoyé paître proprement, le ton calme et l'allure simple. Quelques mots, pas de long discours. Elle avait tourné les talons et était partie.
Certes, le barbu avait peut-être un peu poussé en parlant de la minette, alors même qu'il avait été trouvé en présence de deux rousses dont une à moitié dénudée.
Mais il n'était pas la cause de ce manque de vêtements ... Et si l'autre rousse était accrochée à son bras, ce n'était que par soucis de ne pas le perdre dans les couloirs sinueux de la bâtisse.
Rien de mal dans ce qu'il avait fait ce soir là. Il avait juste tenté d'aider une pauvre jeune femme coincée dans une chambre qui n'était pas la sienne.
Comment la jeune femme pâle aurait réagi si elle l'avait trouvé en compagnie de la rouquine dans leur chambre, alors même qu'il était sensé s'y rendre pour s'accoutumer à la pièce qu'ils occuperaient prochainement ?
Certainement beaucoup moins bien.
Finalement, un mal pour un bien, il aurait pu plus mal tomber. Et Vamp aussi.

Le jeune homme s'ébroua et reprit conscience de la réalité, commençant à marcher sur l'étendue herbeuse où il se trouvait. Un sourire paisible envahit ses traits et il s'avança au hasard de ses errances sur la couche verte qui se trouvait sous ses pieds.
Marcher. Se trouver à l'orée du bois. Effleurer les arbres. Sentir l'odeur de résine qui en échappait. Agripper une branche. Monter.

Et cette minette ! Que d'histoires pour un malheureux chat !
En plus, c'était elle qui l'avait trouvé cette boule de poils. Même qu'il s'en était moqué, avec le colosse. Il n'avait pas estimé qu'elle était assez bien comme emblème.
Elle avait décidé, elle et elle seule, de la garder.
Bon, c'est vrai que le barbu l'avait apprécié cette petite bête, au bout de quelque temps. Elle était mignonne quand elle ronronnait. Et puis ça faisait de la compagnie.
Puis, de toute façon, Vamp avait Chanda. Elle ne se gênait pas pour le faire bisquer avec.
Comment pouvait-il réagir autrement que lui rendre la monnaie de sa pièce avec la minette ?

Il allait bifurquer vers le bosquet quand il entendit des voix un peu plus loin. Rien de très bruyant, ou d'étonnant. Juste des voix.
Intrigué, il se dirigea vers la source vocale et haussa les sourcils en reconnaissant la peau laiteuse de Vamp sous les rayons tombant de la lune.
Vamp dans les jardins ... Elle n'était pas aller bouder dans leur chambre après leur altercation apparemment ...
Lin croisa les bras et inclina la tête, observant l'autre individu.
Un homme à n'en pas douter.
Dans le jardin, lui aussi ...
Quel lieu de rendez-vous ...
Se raclant la gorge, le barbu prévint discrètement de sa présence. Il n'avait aucune envie de les interrompre, encore moins de s'immiscer dans leur conversation.
Songeant à un ami de Vamp, le jeune homme le salua d'un signe de tête.
Il n'aurait peut être pas du s'avancer vers eux finalement ... Se sentant légèrement comme un intrus, il se dandina d'un pied sur l'autre, n'osant émettre le moindre son.
Il porta un instant son attention sur la jeune femme, l'observant dans la lumière blanchâtre de la nuit.
Il avait eu tort de pousser si loin. Il aurait du s'arrêter en premier.
Se mordant la joue, il finit par détourner le regard et ouvrit la bouche.


Navré de vous interrompre. Je .. enfin ... Je vous ai entendu et je me suis demandé qui pouvait bien être dehors à cette heure-là et je me suis donc approché. Je n'aurais peut être pas du, excusez mon intrusion.
Bonne ... euh ... nuitée à vous deux.

Lin tourna les talons et grimaça, soupirant pour lui-même.
Il n'avait plus qu'à sauter de la cime de l'arbre tout à l'heure. Lui qui se posait la question ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vamp

avatar

Féminin Nombre de messages : 22
Localisation : Sur les routes
Emploi : Observe en silence...
Date d'inscription : 22/09/2008

MessageSujet: Re: [rp] Errance nocturne...   Ven 5 Déc - 16:53

Un raclement de gorge attira l’attention de Vamp. La pâle jeune femme se tourna vers le second intrus qui venait perturber sa nuit. Qu’était ce don ce manoir, où personne ne dormait ? Elle tenta de garder son masque d’impassibilité en reconnaissant Lin. Il n’était donc pas aller dormir. Après tout, ça ne l’étonnait pas tant que ça de le voir ici, à une heure si tardive. Leurs regards se croisèrent et la jeune femme perdit beaucoup de son austérité. Il avait cette fâcheuse manie de la faire flancher. Lin l’observa. Mal à l’aise et un peu penaude, elle détourna le regard. Allait il réagir de la même façon qu’elle, lorsqu’elle l’avait découvert avec ces deux rousses ? Elle jeta un coup d’œil à l’homme qui lui faisait face, toujours le nez dans les étoiles. Elle en doutait grandement. Lin n’avait jamais fait preuve de jalousie, ça n’allait pas commencer cette nuit. Cela n’empêcha pas Vamp d’être gênée de la situation. Elle commençait à culpabiliser de l’avoir laisser en plan, seul dans les couloirs. Son impulsivité lui pesait gros sur la conscience. Allait elle le payer cher ? Après tout, ils ne se connaissaient pas depuis très longtemps, et la jeune femme ne savait pas vraiment jusqu’où elle pouvait aller et quelle limite elle ne devait pas dépasser avec lui.

La voix de Lin la sortit de ses pensées et la jeune femme leva les yeux vers lui. Il tournait déjà les talons. Vamp arqua un sourcil. Ah il la laissait comme ça, seule, avec un homme qu’il ne connaissait pas. La jeune femme, ayant oublié toute once de culpabilité, s’agenouilla, les yeux rivés sur le dos du barbu, et prit la première chose qui lui tomba sous la main. Une châtaigne. Voilà qui était parfait. La jeune femme se redressa, droite. Vamp ne savait pas cuisiner. Elle ne savait ni broder, ni raccommoder quoi que ce soit. Elle ne savait pas non plus danser. Mais elle savait très bien viser, et c’est avec une grande fierté pour sa personne qu’elle vit la châtaigne heurter Lin entre les deux omoplates. Se redressant et prenant une attitude désinvolte et détachée, la jeune femme croisa les bras.


- Eh bien, quel compagnon vous faites, laisser votre compagne, seule et de nuit avec un inconnu… Quelle négligence…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://antredescuspna.forumactif.org/forum.htm
Linclon

avatar

Masculin Nombre de messages : 17
Localisation : Sur les routes
Emploi : Paysan ...
Date d'inscription : 26/09/2008

MessageSujet: Re: [rp] Errance nocturne...   Lun 8 Déc - 23:41

Lin se redressa imperceptiblement et resserra ses omoplates l'une vers l'autre.
Touché ... En plein dans le mille ...
Le barbu s'arrêta net.
Il inspira profondément et croisa les bras, le visage tourné vers l'orée du bois, les dents serrées.
Il avait trouvé Vamp en compagnie d'un autre homme, de nuit, dans les jardins d'un castel qui lui était inconnu. Il aurait du, en toute logique, poser des questions ou tout du moins exiger une explication plausible. Il ne l'avait pas fait. Depuis qu'il était tout jeune, ses parents le serinaient: on n'interrompt pas les gens qui parlent, on laisse les hautes sphères parler entre elle, on incline la tête devant les nobles, on salue les gens, on ne s'immisce pas dans des conversations qui ne sont pas les nôtres, on reste à sa place, on courbe le dos devant la bourgeoisie ...
Il avait certes grandit depuis, il avait pris de l'assurance et s'était décidé à ne pas plier devant le premier aristocrate qu'il rencontrerait. Mais il n'en restait pas moins un paysan. Un paysan qui aujourd'hui se trouvait entouré de nobles.

Soupirant, il desserra les mâchoires et se tourna vers la jeune femme brune.
Pâle dans la lumière du soleil, elle avait un teint véritablement diaphane sous les rayons blancs de la lune. Il l'observa un moment sans bouger, posant son regard sur son visage, en détaillant les traits malgré l'obscurité régnant.
Il se prit à sourire lorsqu'il effleura son regard du sien. Fière ... Il en avait l'impression tout du moins.
Peut être ne voyait-il pas suffisamment bien pour l'affirmer, mais il en était quasiment sûr.
Il se redressa et se campa sur ses deux pieds, croisant les bras dans la même position que Vamp, un léger sourire sur les lèvres.


Quelle négligence ... Que voulez-vous, nous, les paysans, ne sommes pas éduqués de la même manière que vous. Là où vous, vous voyez une raison de vous emporter, un paysan s'écrase. Il ne peut se permettre de protester. Son rang inférieur au vôtre l'empêche de se rebeller. Il s'estime heureux de ce qu'il a et se blâme s'il le perd. Toute faute vient du paysan. Le noble a toujours raison, par définition. Enfin, à ce qu'il paraît ... Je vous expliquerais un jour comment les paysans voient les choses, une leçon très intéressante sur la vie qu'ils mènent.

Il pencha lentement la tête sur le côté, son sourire s'élargissant.
L'implicite, l'ironique ... S'amuser, pousser, jouer. Chercher, taquiner, pousser aux retranchements ...
Fier.
Tout le monde aurait pu le voir, même avec l'obscurité régnant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feu le Baron Sanglant
Famille Larose
avatar

Masculin Nombre de messages : 103
Age : 109
Localisation : Chambéry
Emploi : Brigadier en chef
Date d'inscription : 29/02/2008

MessageSujet: Re: [rp] Errance nocturne...   Mar 16 Déc - 17:23

Il avait suffit d'un soupir, d'une seconde d'inattention, d'un instant d'évasion pour que Chandin parte. Le moment vint alors, les deux ne voyaient plus l'homme, la dame lui avait tourné le dos, l'autre était caché par cette dernière. Chandin disparut alors derrière une allée. Introuvable, caché, partit... Tout son entraînement d'espion se trouvait ici. On n'entendit même pas les cliquetis de son épée dans le vent. Il remonta les quelques marches qui délimitaient les jardins et pénétra dans le château... la nuit... seul...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [rp] Errance nocturne...   

Revenir en haut Aller en bas
 
[rp] Errance nocturne...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Nocturne de l'ULB annulée
» 2 décembre : Nocturne au Musée de l'armée à Bruxelles
» randonnée raquette en nocturne à la Féclaz
» cauchemars ou angoisse nocturne?
» Ski nocturne + raclette

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le MOHUM :: Les Jardins du Castel Larose-
Sauter vers: