AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [RP] L'atelier de Jézabel "Au Ver à Soie"

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: [RP] L'atelier de Jézabel "Au Ver à Soie"   Sam 21 Fév - 17:18



Une petite bâtisse au cœur d'un champ ou se repaissent quelques moutons, cherchant un peu de nourriture en grattant le sol recouvert de neige. Il paraît que sortir les moutons quelques heures l'hiver donne la laine fraiche, elle s'y employait donc tous les jours.

L'Ex plein de choses avait un pied à terre simple, mais confortable. Son atelier était au bas de la maison, on y entrait par une alcôve. Les murs étaient en pierre apparente, à gauche, un métier à tisser de taille confortable, un œil de bœuf assurant par son flot de lumière les doigts experts de la dentellière. Une large fenêtre, au fond, illuminait une table qui lui permettait d'assembler les pièces des vêtements et peau. A droite, quelques mannequins pour y entreposer les ouvrages en cours. Une porte menait à la réserve.

Un petit pont menait à la partie privée. Une simple entrée dans la tour carrée, ou l'on pouvait déposer ses affaires sur des étagères cachées par un lourd rideau de velours bordeaux ourlé d'arabesques dorées ramené de son voyage à Aoste. suivi de la porte menant à la cuisine.

A gauche, une large porte fenêtre aux vitraux teintés menant à la pièce principale, litières romaines et tables en mosaïque à l'effigie de Dieux antiques, et une large table en bois sombre pour y festoyer.

Au premier étage de la tour, la chambre de la Vicomtesse au pieds nus, large lit baldaquin avec voilages couleur indigo pour des nuits à la saveur Orientale, et de l'autre coté des escaliers un énorme baquet pour y pâtisser des heures entières.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RP] L'atelier de Jézabel "Au Ver à Soie"   Sam 21 Fév - 18:39

L'hiver... une saison qu'elle déteste plus que tout, elle la flamboyante rouquine née sous le signe d'Arès. Jézabel était penchée à la fenêtre de son atelier, ayant délaissé les bottes en peau qu'elle était en train d'assembler.

Elle se retourna, prit un bol sur une étagère et empoigna une louche pour le remplir de l'eau qui chauffait sur le feu. Une mousseline de tisane.. Patienter quelques minutes pour que le thé infuse. Elle tapota des doigts sur la table, puis retourna à la fenêtre.

Que de bouleversements en si peu de temps! Sa toute nouvelle liberté, assombrie par le décès de son époux. La joie d'une vie nouvelle et la tristesse de la perte d'un être cher. La culpabilité lui rongeait les sangs, et mille pensées lui traversaient l'esprit.
Aurait-elle du rester et s'éteindre doucement dans le confort d'un amour 'mur'? Sa main descendit dans la poche de sa robe, et en sortit un petit parchemin. Une missive, dont une phrase griffonnée d'une belle écriture résumait si bien ce qu'elle avait dans le cœur

"Il y a des décisions que l'on doit prendre, même si parfois pour que nostre âme soit en harmonie, elles causes des dommages irréversibles."

Elle s'habituait à la solitude, aux longues soirées seules à broder devant l'âtre, au baiser des enfants allant au lit, aux parties de dames avec Siméon, et la douce Violette qui apprenait jour après jour à se tenir comme une dame.
En quittant son époux elle avait perdu la sécurité. Il était là pour l'épauler, à son écoute, venant à son aide si souvent. Aujourd'hui elle avait à affronter la vie seule, et elle se sentait perdue.

Il lui fallait de nouveaux repères, son échoppe à Annecy ne désemplissait pas, et le calme de cet atelier lui permettrait de jouer au jeu de l'introspection. Elle n'avait rien amené avec elle... Raoul était parti à Gênes, elle espérait qu'il y aurait de quoi se repaître à l'auberge du porc dansant.


Cela devrait être bon maintenant...

La Vicomtesse revint à son bol, sortit délicatement la mousseline et la déposa sur une soucoupe. "Même pas un biscuit... Ma pauvre Jézabel tu n'aurais rien à offrir à tes invités". La chaleur du breuvage réchauffa son corps, puis elle reprit son travail en caressant la peau de ses doigts nacrés.
Revenir en haut Aller en bas
gamalinas
Sénéchal
avatar

Masculin Nombre de messages : 211
Localisation : Chambéry
Emploi : plusieurs
Date d'inscription : 10/05/2008

MessageSujet: Re: [RP] L'atelier de Jézabel "Au Ver à Soie"   Sam 21 Fév - 21:01

Gama se promenait à Séez ce samedi. Il était allé au Castel de son ami pour y gérer quelques affaires puis c'était donné un moment de répit a visiter cette ville qu'il ne connaissait que très peu.

Il déambulait dans les petites rues du bourg, piétinant la neige en regardant les maisons, les champs, lorsqu'il vit de la fumée sortir d'une cheminée appartenant à une maison qu'il croyait inhabitée. ça discrétion naturelle l'aurait poussée à continuer son chemin, mais il avait une intuition. Comme si il connaissait la personne qui se trouvait ici.

Il s'approcha de la bâtisse et frappa à la porte, histoire de souhaiter la bienvenue à ce nouvel arrivant à Séez.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RP] L'atelier de Jézabel "Au Ver à Soie"   Sam 21 Fév - 21:11

Décidément, elle faisait tout et n'importe quoi. Un jour à Chambéry, l'autre à Annecy, elle file à Saint-Claude... d'ailleurs ses bourses s'en souviennent encore, et la voilà qui décide de prendre ses quartiers ici. Un vrai tourbillon la rouquine, mais au moins on ne pouvait pas dire qu'il passait son temps à s'ennuyer au domaine.
Enfin le château, d'ici quelques jours, zioup, fini! Y s'en foutait un peu, ils vivaient maintenant à Annecy, la bouffe était divine, les filles avenantes et leurs mains bien baladeuses, pour son plus grand plaisir.

D'ailleurs, il sortait beaucoup moins depuis ces derniers temps, parce qu'il avait en premier lieu eu à se remettre de leur aventure San-Claudienne, et puis parce qu'il avait deux nouveaux sujets d'étude.
Violette bien sur, la dame de compagnie de Jézabel. Elle était insaisissable, se refusant à tout compromis. Pas la moindre petite parcelle de peau dévoilée, à peine s'il avait pu plonger son regard au creux de son décolleté... Il avait tenté maintes fois de la séduire, et si cet idiot de Grandgousier n'était pas arrivé au moment ou il lui avait saisi les hanches il aurait peut être pu déposer un baiser savoureux sur sa chair, son cou et descendre lentement...
Le deuxième était l'interdit... Sa maîtresse. Il était son ombre, entendait moult conversations, était détenteur de bon nombre de secrets, même celui de sa forfaiture. Elle lui faisait confiance, et il lui était dévoué, à la mort. Voilà qu'il parlait comme les midinettes... N'empêche qu'il avait pu une fois entrevoir le fruit défendu alors qu'elle mettait sa chemise. la peau blanche et laiteuse de son dos d'angloise.

Il arrêta de penser, parce que penser, ça faisait mal au crâne lui disait sa mère... "on t'a pas d'mandé d'penser, mais d'faire." Et il avait toujours agit. La Vicomtesse s'évertuait à lui apprendre la lecture et l'écriture, ptet qu'un jour y s'rait aussi bien cultivé qu'un nobliaud.


Hé la ribaude, donne moi donc de ton escalope! Et puis ce morceau de bœuf là, tu l'as tué quand? Et oui... Jézabel aurait beaucoup de travail pour changer le vocabulaire de celui-là. Les légumes la, tu m'en donnes deux livres! Oué!! le blé aussi là, et puis deux trois pains.. parfait! Et les galettes la, j'en prends dix! Il sortit quelques piécettes de la bourse et les donna à la demoiselle, non sans lui prendre délicatement la main et la regarder de ses yeux bleus... C'est que malgré son langage de gueux il avait beau physique le Siméon.

Les paniers chargés il revint à la demeure de Sa Dame, et déposa le tout dans le garde manger. Il ramena les galettes dans la cuisine, prit le pot de confiture et posa le tout sur un plateau qu'il descendit dans l'atelier de sa maitresse. Il avait bien sur prit son cahier de lecture et son nécessaire à écriture et s'apprêtait à la rejoindre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RP] L'atelier de Jézabel "Au Ver à Soie"   Sam 21 Fév - 21:18

Jézabel leva le regard alors qu'on frappait à la fenêtre. Elle plissa les yeux... Une silhouette bien connue, apte à la danse apparemment, lui avait-il confessé un jour en babillant en taverne. Elle posa son ouvrage, recula sa chaise et vint en hâte ouvrir la porte de l'atelier.

Gama!! Bien le bonjour à toi! Que fais-tu donc perdu ici en plein hiver? Mais entre vite, le temps n'est pas à rester dehors pour discuter.

Elle s'effaça pour laisser entrer son invité impromptu, puis ferma rapidement la porte.

Bienvenue dans mon modeste atelier, lieu de toute mes expérimentations "lainesques". Enlève ton manteau... Veux-tu quelque chose à boire? Tisane, alcool, liqueur?

Par Dionysos, quelle bavarde! Cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas croisé un visage qui se voulait souriant.
Revenir en haut Aller en bas
gamalinas
Sénéchal
avatar

Masculin Nombre de messages : 211
Localisation : Chambéry
Emploi : plusieurs
Date d'inscription : 10/05/2008

MessageSujet: Re: [RP] L'atelier de Jézabel "Au Ver à Soie"   Mar 24 Fév - 17:19

La porte s'ouvrit et Jézabel apparu. Gamalinas fut un peu surpris, car il ne s'attendait pas retrouver la vicomtesse derrière cette porte.

Jézabel, quelle bonne surprise. Je ne savais pas que tu avez pris une maison à Séez.

L'homme suivit l'invitation de la nouvelle habitante de Séez et entra dans l'atelier "lainesque" de son amie.

Avec le froid qui règne, je ne refuserai pas ta proposition de liqueur...

Gamalinas posa son manteau sur une chaise et regardait les lieux.

Alors comme ça tu te lance dans l'expérimentation lainesque ? ça m'a l'air très intéressant.

Son franc sourire reflétait parfaitement sa joie, car cela faisait bien longtemps qu'il n'avait pas revu Jézabel.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RP] L'atelier de Jézabel "Au Ver à Soie"   Mar 24 Fév - 23:59

Jézabel l'embrassa chaleureusement, puis d'un pas léger entra dans la remise alors qu'il enlevait son manteau. Bruit de vaisselle, elle revint quelques secondes plus tard un plateau dans les mains sur lequel étaient posés deux verres et une bouteille sombre.

J'avais besoin de calme, de me recueillir, d'oublier un peu la vie mondaine. Et puis le tavernier est charmant, je croiserai sans doute Raoul lorsqu'il sera de retour de Gênes.

Sa voix se fit triste.

J'ai à expier beaucoup de choses, sans Lub j'avoue être perdue, c'est comme si j'étais à nouveau une jeune enfant qui doit assurer ses pas seule sans l'aile protectrice d'un parent.
Et cela me fait grandement peur.


La Dame déposa le plateau sur la table, déboucha la bouteille et emplit les verres. Elle en tendit un à Gamalinas, puis reprit.

Plein d'expérimentations pour sur! je viens à peine d'ouvrir mon échoppe à Annecy, et Guilmord va m'apprendre à teindre la laine de diverses couleurs, afin que je fasse moult habits pour les habitants. Et bien sûr élever des chenilles afin qu'elles me fassent de magnifiques cocons de soie.
Je me demande si Raoul ne me fabriquerait pas tout le nécessaire, si je lui donne les plans.


Elle lui fit signe de s'asseoir sur un des sièges.

Mais assez parlé de moi... Comment va ta douce? Et les affaires? L'ordre de la Plume et de l'Epée se porte-t-il bien?

Elle s'installa confortablement, se souvenant de leur dernière soirée en taverne, à rire tous ensemble. Les jours heureux...

Liqueur de cerise, un classique, mais un ravissement pour les papilles.

Jézabel approcha son verre du sien afin de trinquer.
Revenir en haut Aller en bas
gamalinas
Sénéchal
avatar

Masculin Nombre de messages : 211
Localisation : Chambéry
Emploi : plusieurs
Date d'inscription : 10/05/2008

MessageSujet: Re: [RP] L'atelier de Jézabel "Au Ver à Soie"   Mer 25 Fév - 22:39

Et ce fut tout naturellement que la conversation se poursuivit au bruit des verres trinquant.

Atha va bien, on tente de s'inscrire à un cours de pastorale pour obtenir le baptême et donc se marier. C'est notre grand projet du moment. Puis on habite dans l'ancienne demeure de Dolmance à Chambéry. Une bien grande maison pour nous deux ; d'ailleurs si tu passes à Chambéry, n'hésite pas à nous rendre visite, nous aussi on a de la liqueur de cerise.

Gama partit sur un léger rire.

Pour l'Ordre, ça avance. On est reconnu par la Savoie et on essai de recruter des gens, pour nous lancer dans des missions d'escorte de MA. Alors si tu connais des personnes voulant tenter l'aventure du militaro-culturel et devenir par la suite chevalier de Savoie, envois les nous.

Gama repartit de nouveau sur un rire, mais plus intense cette fois

Non je plaisante, t'embête pas avec ça.

L'homme pris une gorgée de liqueur.

Ta va donc faire de la soie. Cette étoffe me rappelle ma jeunesse, où je bourlinguais les mers. Enfin, ma jeunesse... oui, mais je n'ai arrêté qu'il y a un an. Et tu les as déjà trouvé tes vers ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RP] L'atelier de Jézabel "Au Ver à Soie"   Sam 28 Fév - 0:05

Les yeux de la dame s'illuminèrent quand ils parlèrent de mariage. Un sourire mélancolique se dessina sur son visage, se remémorant ses propres épousailles. La journée avait été si splendide, la 'messe' parfaite, les invités repus... Son coeur se serra, mais elle élargit son sourire devant le bonheur de Gama.

Une union?... Et bien... mes félicitations!! J'espère que vous nous ferez plein de petits Gamalinas avec moustaches et bouc!

Elle rit, puis hocha la tête pour acquiescer à l'invitation de Gama.

Je passerai vous voir à Chambéry dès que j'aurai un peu de temps. Je dois ramener une cargaison de laine à Guilmord, et acheter quelques objets de décoration dans l'échoppe de Maewinda.

Elle porta le cristal à ses lèvres. Son verre se vidait peu à peu, à mesure des paroles de gama.

Moi et les armes... Tu m'aurais vu avec ma pauvre rapière, Chandin n'a fait qu'une bouchée de moi. Enfin peut -être un jour m'apprendra-t-il à manier l'épée...

Un sourire plus fin se dessina sur son visage.

Mais pour ce qui est du corps, à corps, j'avoue que je joue élégamment bien du poignard...
La soie... C'est une si noble matière... J'en utilise déjà, mais j'aimerai bien faire mon propre élevage. J'ai entendu dire qu'ils y en avait dans les Cévennes, je pensais m'en faire amener de là bas.


Jézabel se leva, se dirigea vers la remise et en ramena un rouleau de tissu, qu'elle déposa sur la table en bois afin que Gama puisse la jauger.

Regarde la douceur de celle-ci... J'ai hâte que Raoul rentre, je vais le faire travailler jour et nuit pour qu'il me construise mes tables d'élevage.

Amusée, elle déroula l'étoffe qu'elle mit dans la main de son ami.

Enfin... après qu'il se soit remis de son aventure gênoise...Je pense qu'il sera plus qu'éreinté, le duc d'Aoste semble être un meneur d'homme, dur mais juste.
Mais dis-moi, tu seras en lice avec le MOHUM pour les prochaines élections?


Elle s'assit de nouveau constata que son verre était vide... et regarda celui de Gama.

Une petite autre?... Histoire de pâtisser un instant?

La bouteille fut vite débouchée, et Jézabel attendit le bon vouloir de son hôte.
Revenir en haut Aller en bas
gamalinas
Sénéchal
avatar

Masculin Nombre de messages : 211
Localisation : Chambéry
Emploi : plusieurs
Date d'inscription : 10/05/2008

MessageSujet: Re: [RP] L'atelier de Jézabel "Au Ver à Soie"   Dim 1 Mar - 15:57

Et bien sur, pour le mariage tu es invitée. Je ne sais pas encore quand il aura lieu...

Gama souriait en disant cela, car depuis le temps qu'avec Atha ils attendaient des cours de pastorale.


Pour les petits Gama, les pauvres, souffrir si jeune de la moustache ; faudrait peut être mieux que ce soit des petites Atha.

Gama vida son verre et pris délicatement l'étoffe que Jézabel lui tendait.

C'est une très belle qualité. Une telle pièce possède une valeur époustouflante dans nos contrées. Je trouve que ce serait très bien si tu pouvais élever ces vers de Cévennes, un tel artisanat est une grande aventure.

Tout en touchant le tissu, l'homme se rappelait des voyages en orient, les traversées de la Méditerranée...

Et puis Raoul sera tout à fait en mesure de te faire un joli habitat pour ces pensionnaires venu de Cévennes. Et au fait, il est partit en Italie représenter l'Ordre. Tu as eu des nouvelles de cette escapade ? J'espère qu'il sera de retour pour les élections, car moi j'y serai.

Il laissait glisser la soie le long de ses mains et recommençait le même processus. Le revoilà plongé dans les dix dernière années de sa vie. Il pensait que de telles contacte allaient le faire souffrir de nostalgie, mais en fait non. Cela lui faisait du bien. "Merci Jézabel" se disait l'ancien marin dans ses pensées.

Oui mon amie, pâtissons à nouveau.

Puis il tendit son verre à la dame en riant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RP] L'atelier de Jézabel "Au Ver à Soie"   Mar 3 Mar - 0:12

Jézabel remplit généreusement les verres, elle avait envie de cette ivresse qui faisait tout oublier, l'espace d'un instant, de quelques heures... une nuit. Ce doux état euphorique qui rend la vie belle, et insouciante.

Je te remercie pour l'invitation, je me ferai une joie de festoyer en votre compagnie.

La soie était une fragile mousseline, que l'on caressait aussi précautionneusement que la peau d'une femme. Elle frissonna au souvenir de la soie glissant sur son corps dans cette petite auberge de Saint-Claude... Elle but une gorgée de liqueur et ferma les yeux.
C'était ce qu'elle voulait apporter aux Anneciennes, la sensualité. Que cette matière si noble soit accessible à tous, et non pas qu'à l'élite.
La Vicomtesse ouvrit à nouveau les yeux, et regarda longuement le visage de Gamalinas, qui semblait bien loin de Séez lui aussi.


Parle moi de tes voyages... L'Orient semble si mystérieux. Y es-tu allé? Qu'as-tu vu? J'aimerai parfois me faire oiseau pour traverser les mers et découvrir d'autres contrées. Moi qui n'ai vu que la Franche-Comté, la Savoie et.. l'Helvétie.

La Dame rit doucement, approcha le verre de ses lèvres et but une autre gorgée... Ses papilles étaient en éveil, son corps réchauffé par l'alcool qui lentement se distillait le long ses veines. Dionysos aurait-il été fière d'elle? Elle eut un petit sourire en coin... Simeon la prendrait dans ses bras pour la ramener à sa couche si l'équilibre viendrait à lui manquer.

J'ai eu quelques nouvelles de Raoul, cela semble un peu compiqué avec la barrière de la langue, mais qu'importe ils arriveront bien à s'en sortir.

Un petit air de tarentelle lui vint à l'esprit... Deux verres et elle commençait à être un peu ivre. Il lui faudrait refréquenter un peu les tavernes... pour ne pas perdre la main.
Revenir en haut Aller en bas
gamalinas
Sénéchal
avatar

Masculin Nombre de messages : 211
Localisation : Chambéry
Emploi : plusieurs
Date d'inscription : 10/05/2008

MessageSujet: Re: [RP] L'atelier de Jézabel "Au Ver à Soie"   Mer 4 Mar - 18:15

Ah les voyages en Orient... j'en ai vu principalement les cotes en fait. Mais les terres que j'ai pu visiter d'un peu plus profondément, sont Alexandrie, où le commerce y marche bien et aussi Constantinople assiégée, où j'ai rencontré Dolmance.

Gama entama son nouveau verre, puis commença son explication en rendant la précieuse étoffe à Jézabel.

L'Orient est un portrait de bout du monde pour nous. On y trouve des villes sablonneuse où l'herbe est rare. A ce sujet Alexandrie est splendide, car c'est une forme de trait d'union entre la verdure inculquée par le Nil et le désert venant du sud. La chaleur y est aussi stupéfiante. Lorsque qu'on vient du Royaume Anglois et que l'on déscent le long de France et d'Hispanie, en ressent tout au long du voyage la chaleur qui augment au fil de la traversée, comme si l'on allait vers autre chose. Et les couleurs, les odeurs, les sons ; sont tous aussi dépaysant. Les énormes marchés des ces contrées font place à un regroupement de plusieurs centaine de personnes et de milliers de denrées stupéfiantes, allant de l'épice à l'étoffe colorée. C'est un peu tous les souvenirs que j'en ai.

En racontant tout ceci, il devait avoir les yeux qui brillaient. Il semblait redevenir enfant face à ce passé.

Et le pauvre Raoul perdu en Italie, isolé par le langage... j'espère qu'il reviendra vite, car d'un autre coté les élections ducales se profilent. Et au fait, tu nous suis toujours ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raoul Lezard
Sénéchal
avatar

Masculin Nombre de messages : 185
Localisation : Annecy
Emploi : libertin
Date d'inscription : 14/07/2008

MessageSujet: Re: [RP] L'atelier de Jézabel "Au Ver à Soie"   Ven 6 Mar - 22:27

Raoul revenait de son voyage et allait voir si la charmante Jezabel fut bien installée et ne manquait de rien. Il avait fait une pause en chemin à Annecy, le temps de dormir dans une taverne au milieu de voyageurs helvetes étonnés par ses moeurs, avant de repasser sur les terres de Séez. Quelle idée l'avait pris d'acheter cet animal encombrant, il ne s'en souvenait déjà plus. Mais une chose était sure, il devrait désormais compter un certain temps avec cette vache qu'il trimballait avec grande difficulté, alors que son cheval semblait rire de la situation en montrant fièrement toutes ses dents aux badauds à l'air amusé, croisés le long de la route.

C'est un peu agacé contre lui même et ses idées insencées qu'il mit pied à terre devant la bâtisse de pierres, attachant les deux grosses bêtes à la même enseigne, au grand chêne qui bordait le chemin. Il enleva sa selle et ses effets personnels récupérés au "Poisson Soluble" et se dirigea les bras chargés vers la porte de la demoiselle. De la fumée sortait de la cheminée, il se dit qu'il devait y avoir quelqu'un à l'intérieur. Il y avait déjà une belle ménagerie dans le parc avoisinant, et il pensa que la vache passa ici inaperçue sans difficulté, ce qui lui redonna le sourire après ces complications de deplacement. Il toqua à la porte avec entrain, bien content de sentir l'air des montagnes lui remettre les idées en place et réjoui de revoir âme connue...

"Ohé.... Jezabel ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RP] L'atelier de Jézabel "Au Ver à Soie"   Sam 7 Mar - 18:25

Jézabel écouta, avec intérêt, le récit de Gamalinas. Elle avait bu une gorgée, puis déposé son verre sur le coin de la table.
Les coudes reposés sur le bois, le visage posé sur les paumes de ses mains, elle s'imaginait les scènes de vie dans ce loitain endroit. Elle y partirait peut-être un jour, par curiosité, avec ou sans les enfants, tout dépendrait de leur bon vouloir.
La voix de son ami s'emplissait d'une émotion qu'elle ne lui avait connue que lorsqu'il parlait de sa douce.
Le rose lui montait aux joues, un de ces prémisses de l'ivresse. Elle ôta son châle et le déposa derrière elle, sur le montant de la chaise.


Constantinople? Je ne savais pas que tu avais rencontré Dolmance là-bas! Raconte moi donc les circonstances qui vous ont menées à ne plus vous séparer l'un de l'autre!
C'est que vous faites un pti couple à force!


Ces dernières paroles la firent rire, elle enroula la soie, se leva et la déposa au bout de la table, elle était si maladroite en ce moment qu'elle aurait pu la tâcher en renversant le précieux liquide.

Les élections? Je ne pense pas avoir envie d'aller plus avant en politique. Lub a disparu depuis si peu de temps, et toute cette histoire de château, de régence... Les tensions, les tentatives de corruption de la part de certains qui voulaient par mon intermédiaire influer sur les décisions qui avaient été prises.
Je ne suis pas assez armée pour supporter tout cela. Mon époux l'était, mais moi pas. Commercer me plairaît assez, aller de ville en ville.... Mais il y a aussi mon échoppe, ces jolis vers dont il faut s'occuper.
Comme tu peux le voir je suis indécise en ce moment, j'espère juste faire ce qui me semble le plus en adéquation avec mes aspirations.


Comme elle semblait sérieuse d'un coup! Elle s'apprêtait à éclater de rire quand on toqua à la porte :

"Ohé.... Jezabel ? "

D'un bon elle se redressa et pivota le visage pour entrevoir la silhouette de Raoul, dont elle avait reconnu la voix. Elle courut à la porte, trouvant à son arrivée impromptue un moyen de redonner un peu de chaleur à la conversation. C'est qu'il en aurait des choses à raconter! Elle ouvrit la porte en grand, et chaleureusement :

RAOUL !! Comme je suis heureuse de te revoir!... Mais que ... Tu as acheté une vache en Italie???

Deux bises sur les joues, la dentellière lui prit une partie de son paquetage pour le poser sur une chaise. Ceci fait elle l'emmena vers Gama, le faisant s'asseoir sur son siège à elle, puis partit en hâte chercher un autre verre dans la réserve.

Nous parlions voyages avec Gama, je pense que tu vas sans aucun doute nous éblouir avec le récit de ta conquête de l'Italie.

Elle rit, puis déboucha la bouteille pour remplir le verre qu'elle lui tendit.
Revenir en haut Aller en bas
gamalinas
Sénéchal
avatar

Masculin Nombre de messages : 211
Localisation : Chambéry
Emploi : plusieurs
Date d'inscription : 10/05/2008

MessageSujet: Re: [RP] L'atelier de Jézabel "Au Ver à Soie"   Lun 9 Mar - 18:01

Gama sourit à la remarque de son amie sur le "petit couple".

C'est une bien longue histoire. A l'époque j'avais fait escale à Malte. Des chevaliers en partance pour Constantinople nous ont demandé de bien vouloir les accompagner afin de transporter des vivres pour la ville assiégée par les turcs. Une fois arrivé sur place, le port fut fermé et plus aucuns navires ne pouvaient en sortir, car les turcs devenaient plus menaçants. Nous avons donc participé à la défense de la cité et placé sous les ordres du Chevalier Savinien Larose ; le père de Dolmance. C'est ainsi que nous nous sommes connus. Puis plus tard, nous avons reçu une autorisation pour quitter le port, afin de remettre un message en Savoie de la part de Savinien. Bien sur, le messager fut Dolmance. Ce fut durant cette traversée que nous devinrent de grands amis. Malheureusement, sur le chemin, Dolmance apprit que son père mourut au combat. Donc il retourna là bas, pour ramener son corps en Savoie. Nous nous sommes ainsi perdu durant quelques années. Je poursuivais mes occupations maritimes, jusqu'au moment où mon coeur eut envi de tranquillité. Je me suis donc installé en Franche Comté, Quand j'entendis qu'un certain Dolmance avait été élu maire de Chambéry. Je l'ai de suite contacté et je l'ai rejoins. Voilà.

Quand Jézabel expliqua le fait qu'elle ne continuait pas l'aventure politique, Gama fut triste, mais il comprenait parfaitement les raisons.

Je vois mon amie. Mais si tu t'embête un peu ici, une grande maison à Chambéry peut t'accueillir. Si les fastes de la capitale te manques. Et puis Raoul ne devrait pas tarder à revenir...

Ce fut là qu'une voix retentit.

Quand on parle du loup on en voit... la vache. Alors Chevalier comment ça va ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raoul Lezard
Sénéchal
avatar

Masculin Nombre de messages : 185
Localisation : Annecy
Emploi : libertin
Date d'inscription : 14/07/2008

MessageSujet: Re: [RP] L'atelier de Jézabel "Au Ver à Soie"   Mer 11 Mar - 21:27

La porte s'ouvrit rapidement sur Jezabel, et l'accueil fut des plus chaleureux. Raoul allégé de quelques bagages par celle-ci et grâtifié de deux bises sur ses joues froides, apperçut avec plaisir son sénéchal, Gamalinas,qui prenait du bon temps devant l'âtre de la cheminée. Il passa le porche mais ne s'installa pas tout de suite, trop occuppé à répondre aux interrogations diverses qui lui rappelaient bien des mésaventures passées récemment... Il expliqua ses réponses comme les italiens lui apprirent à faire, en gesticulant en tous sens. Ce faisant il observait le matériel curieux de Jezabel qui parsemait la pièce et qui l'intriguait de plus en plus à mesure qu'il parlait.

"Bonjour, content de vous revoir et de constater qu'on n'a pas encore abolli la tradition du pot de bienvenue ! Euh oui j'ai fait l'acquisition de cette vache décharnée à mon retour au pays, allez savoir pourquoi, je crois bien que je me suis fait rouler... Ca mange bien du maïs ces bêtes là ? Mais diantre quel est donc ce trafic.. Vous élevez des, des.. Vous ne vous contentez pas de chanvre à ce que je vois pour vôtre dentelle hétérodoxe... Mon sénéchal, je vais fort bien, merci. Un peu éprouvé par de nombreuses affaires diplomatiques en suspens depuis qu'une lettre patente est venue me trouver à Alessandria, mais les préceptes de l'ordre m'aident à faire front bien sur.

Il arborait à ce moment un large sourire. Jezabel le fit finalement s'asseoir à côté du marin le menant par le bras, et lui donna un verre de quoi se rincer la gorge et se faire délier la langue par la même occasion, en évoquant le sujet de la ballade en Italie. Après avoir vérifié qu'aucun de ces minuscules animaux décérébrés ne se trouvasse malencontreusement sous son fessier, il prit ses aises et retrouvait toutes ses couleurs..

"Et bien... Par où commencer.. A vôtre santé, et au pays.. Pour ce qui est de l'Italie, il semblerait qu'on nous ai fait déplacer pour si peu. Nous n'avons pas eu à sortir l'épée du foureau et j'ai bien cru qu'elle allait y rester gelée au retour dans les Alpages. La frontiere gênoise à nôtre arrivée semblait dors et dejà sécurisée, et l'accueil au castel de Savone nous a laissé quelques temps face aux grilles mais ils sont ensuite venus nombreux nous accueillir. J'ai été quelque peu surpris en appercevant qu'un de nos accueillants gênois portait une médaille honorifique marquisale à son cou. Je devrais peut être en faire la demande pour nos savoyards qui se sont déplacés jusqu'à la bas..."

Lezard avait finit sur une petite note ironique qui exprimait une once de mécontentement, mais la bonne humeur des retrouvailles reprit le dessus quand il eut vidé d'une rasade franche le contenu de son verre observant tour à tour les deux humanistes qui semblaient légèrement décus d'entendre une si pâle aventure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gamalinas
Sénéchal
avatar

Masculin Nombre de messages : 211
Localisation : Chambéry
Emploi : plusieurs
Date d'inscription : 10/05/2008

MessageSujet: Re: [RP] L'atelier de Jézabel "Au Ver à Soie"   Jeu 12 Mar - 19:11

Ce fut une simple balade alors ! même pas un ennemi à l'horizon finalement ? Les méchants ont sans doute eu peur de vous tous.

Gama regardait la pauvre vache par la fenêtre. Et dire que lui aussi avait depuis plusieurs semaines tenté l'aventure bovine à Chambéry.

Pauvre Raoul. Je ne vais pas essayer de vous décourager, mais les vaches ne sont pas de tout repos et parfois le rendement se fait attendre. Peut être qu'à Annecy le marché est plus réactif que dans la Capitale par rapport aux produits de ces braves bêtes. En tout cas elles ne mangent pas de maïs, simplement l'herbe du paturage, il ne faut donc pas oublier de les faire sortir.

Le sénéchal laissa apparaître un léger sourire à l'évocation des vaches, avec lesquelles il n'avait vraiment pas de chance.

Des ennuis de diplomatie ? La chancellerie chancellerait-elle ?

Gama eut un sourire plus marqué, vis à vis de son petit jeu de mots fort médiocre, mais le pauvre ne pouvait pas s'en empêcher.

D'ailleurs faudrait peut-être que Dolmance fasse le nécessaire pour que l'on ait une place aux ambassades des ordres de Chevalerie, maintenant qu'on nous a reconnu en Savoie.

Gama était heureux que le Chevalier Raoul fut revenu saint et sauf. Il faut dire que voir ses amis et collaborateurs partir ainsi vers l'inconnu n'arrange pas son petit coeur fragile...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RP] L'atelier de Jézabel "Au Ver à Soie"   Mar 17 Mar - 13:34

Du maïs? La jeune femme ouvrit grand les yeux. Pas étonnant que la bête n'arrive pas à prendre une livre. "Du foin qu'il lui fallait à cte bestiaux là!" lui avait dit l'homme à qui elle avait acheté l'élevage de vaches lorsqu'elle arriva à Annecy.

Un sourire se fit sur ses lèvres alors qu'il se mouvait comme un pantin à la manière des gênois.


Je pense qu'il serait bon de nourrir votre vache avec du foin Raoul ou bien de l'herbe comme le dit Gama, nul besoin de faire des frais en maïs, ce n'est qu'un met délicat pour les gorets!

Constatant l'énormité de sa bévue, elle se reprit bien vite :

Et pour les voyageurs à peu de frais... Enfin... Certains hommes se comportent parfois comme des porcs, je n'étais pas trop loin de la vérité.

Un grand sourire aux lèvres elle but une lampée de liqueur, et une pointe d'inquiétude se fit sentir quand elle entendit la suite de son récit.

Ainsi donc l'esprit sécessionniste de la Provence fait des émules. Le SRING va bientôt ne se trouver officiellement composé que de la Savoie, la Lorraine et la Franche-Comté. Enfin c'est déjà le cas aujourd'hui d'ailleurs... Je me demande d'ailleurs si le HCI renaîtra de ses cendres, ou bien si un nouvel organe de coordination sera créé.

Elle fit un clin d'oeil à Gama suite à son jeu de mot puis reprit :

Au moins nous vous retrouvons tous en un seul morceau, bien qu'un peu... refroidi... Nous aurions du nous relayer pour prendre soin de vous si vous nous aviez été rendu blessé. Quoique.. Cela vous aurait-peût être plus de vous faire chouchouter par un beau moustachu, un borgne, une rouquine et un alchimiste!

Un vers monta le long d'un des pieds de la table pour se loger au pied de son verre. Elle sursauta, et fronça les sourcils.

Je veux sublimer le corps des dames avec de la soie. C'est un.. "échantillon" de bestiole que j'ai trouvé sur le marché de Chambéry. Ils se sont donc *encore* enfuis.

La bestiole dans la main, elle se leva et en profita pour remplir les verres des deux hommes; Si une dizaine de chenilles arrivaient à se carapater, qu'allait-il advenir des centaines qu'elle espérait faire grandir dans la maisonnette de pierre au fond du champ? Soupirant, elle ramassa une à une les larves qu'elle remit bien vite dans leur boite, dans la réserve.

D'ailleurs tant que je vous tiens, qu'avez vous prévu de faire pour les dix années à venir? Comme vous le voyez j'ai fait venir quelques planches et j'aurai besoin de votre temps, du moins du peu que vous aurez entre la traite de votre 'meugleuse' et la Chancellerie pour m'aider à quelques constructions, enfin... disons plutôt que je vous assisterai dans l'assemblage de quelques bout de bois..

Jézabel rit, s'imaginant Raoul amener avec lui à la Chancellerie sa broutteuse de vache... Sûr qu'il détonnerait dans le paysage.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RP] L'atelier de Jézabel "Au Ver à Soie"   Mer 8 Avr - 23:19

Quelques semaines tard

Les jours étaient passés, et les papillons envolés. Elle avait vendu son échoppe à Annecy, et se terrait la plupart du temps dans le noir à Séez.

Trop d'alcool, de médecines de toute sorte pour faire passer ce mal. Mais il ne s'effaçait pas. Elle perdait parfois connaissance pendant des heures, peut-être des journées, elle ne s'en rendait plus compte.

Elle déambulait en déshabillé, et trainait des heures dans son bain. Elle ne comprenait pas ce qui lui comprimait les tempes, cette douleur lancinante, ces nausées, la perte de la vue parfois, les étourdissements.

Depuis Pontarlier. Depuis que sa tête s'était entrechoquée contre la charrette lors de leur défenestration. On lui avait pourtant dit que c'était juste une plaie à la tête, mais cela semblait bien pire.

Jézabel se leva et prit un verre à pied, dans lequel elle se versa une lampée de liqueur de pêche. Sa vue se brouilla, et elle tomba une fois encore.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP] L'atelier de Jézabel "Au Ver à Soie"   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] L'atelier de Jézabel "Au Ver à Soie"
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Atelier portage "découverte"
» Atelier portage "découverte"
» "L'Atelier d'Aline" boutique laine à Châteauroux
» Atelier "Parler pour que les enfants écoutent, écouter pour qu'ils parlent" à Chambéry, en soirée
» Atelier "portage devant" à Villefontaine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le MOHUM :: Le village de Séez-
Sauter vers: