AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Visite de la maison de Gaïa

Aller en bas 
AuteurMessage
Haraldir

avatar

Masculin Nombre de messages : 44
Localisation : Chambéry
Emploi : ...
Date d'inscription : 21/04/2009

MessageSujet: Visite de la maison de Gaïa   Jeu 14 Mai - 23:56

Evalea et Haraldir avaient enfin pénétré dans les jardins du Castel. Le jeune homme fut étonné par l'entretien irréprochable des bosquets, des buissons, des pelouses et des nombreuses statues qui ornaient cet endroit de repos.

"Tout cela est magnifique, Evalea. Je comprends que vous y passiez tant de temps, ce lieu respire la sérénité".

Il se dirigea vers un ensemble de tulipes, s'accroupit et les sentit. Toute la senteur qu'elles dégageaient lui ravirent l'odorat. Plus loin, il entendait une fontaine couler, et espéra qu'ils y passeraient bien assez tôt. Haraldir adorait les fontaines. Un sourire épanoui s'afficha sur son visage, et il regarda la duchesse.

"Savez-vous qui est l'architecte de ces jardins ? Je lui demanderai sans doute de venir m'en faire un semblable, si advient un jour où je pourrai acquérir une demeure comme celle-ci".

Se promener ainsi dans un endroit si pur avivait son énergie. Tout droit, une statue d'un seigneur adoubant un vassal s'offrait à leur vue. Une idée fulgurante lui traversa l'esprit :

"Evalea, cette oeuvre au loin représente tout ce dont un homme et une femme dignes peuvent accéder : l'honneur, la bravoure, la fidélité, la parole tenue. Voulez-vous symboliser cette quête par une course, entre vous et moi, jusqu'à cette statue ?"

Il n'attendait que l'accord de la duchesse pour s'élancer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evalea
Duchesse
avatar

Féminin Nombre de messages : 101
Localisation : Bourg
Emploi : Duchesse
Date d'inscription : 24/11/2008

MessageSujet: Re: Visite de la maison de Gaïa   Ven 15 Mai - 0:49

Ils avaient traversé la grande cours et le jardin de façon totalement magique s'était ouvert à eux. Evalea leur fit emprunter un petit chemin qui longeait d'un coté des rosiers, de l'autre coté un petit bosquet de buissons et fleurs variés.

- Je ne suis jamais passée par là, nous allons découvrir celà ensemble.

Ils trouvèrent un parterre de tulipes, Haraldir en respira le parfum et se releva. Une jolie statue comme il y en avait beaucoup dans le jardin apparue et, lorsque Haraldir proposa une course à Eva, celle-ci aquiesca..

- Juste un instant alors parceque..

Elle prit appui sur l'homme et retira ses escarpins..Les prenant dans une main, relevant son jupon de l'autre..elle regarda Haraldir et déguerpie comme une furie en criant

- Topppppppp !! le premier arrivé, paie un verre à l'autre !!

Courir sur les cailloux n'était pas chose aisée surtout quand vous avez sur vous trois bonnes couches de jupon et la Duchesse préféra prendre l'herbe, au risque..au risque d'y trouver de vilaines petites betes ! Qu'importait elle courait espérant attendre le but avant Haraldir.

Essouflée elle posa la main sur la statue ne sachant pas vraiment si elle était première ou deuxième. Reprenant son souffle elle tourna la tête et remarqua quelques jeunes pousses d'une fleur dont elle aimait particulièrement la couleur.

- Ici vous avez des feuilles d'asters..ce sont des fleurs incroyables mais elles ne fleurissent pas avant juillet, et ici les fleurs violettes ce sont des ancolies, et celles-ci dit elle en montrant du bout des doigts une fleur blanche..vous connaissez ?





Elle regarda Haraldir et un sourire bien trop malicieux pour etre honnete glissa sur ses lèvres, elle cueillit une fleurs et la fit respirer à l'homme..

- Ma mère m'a donné ce gout pour la "verdure" comme mon père disait..je n'ai pas eu le temps de tout apprendre mais j'en garde quelques bons souvenirs, et cette fleur fait partie des bons souvenirs, nous en mettions dans quelques plats..sentez..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haraldir

avatar

Masculin Nombre de messages : 44
Localisation : Chambéry
Emploi : ...
Date d'inscription : 21/04/2009

MessageSujet: Re: Visite de la maison de Gaïa   Ven 15 Mai - 19:59

Le cri d'Evalea avait littéralement assourdi Haraldir, sa haute voix contrastant avec le calme des jardins. Elle avait donc profité d'un instant d'inattention pour s'élancer ! aaaah il lui ferait bien payer cette tricherie !

Il la rattrapa très vite, la duchesse étant embarassée avec ses couches de jupons qu'elle tenait dans les mains. Lui
était sûrement plus léger !
Il fut divisé entre galanterie (ce qui impliquerait de la laisser gagner) et fierté virile. Pour ne vexer aucune des deux parties, il s'arrangea pour qu'ils arrivent en même temps à la statue... avec une petite longueur d'avance sur elle, assez fine pour qu'elle ne s'en aperçoive pas, en tout cas.

Quand ils furent arrivés, il se rendit compte qu'il avait perdu une chausse en chemin. Il retourna donc en arrière pour aller la prendre, puis s'adressa à Evalea :

"Bien, chère dame, étant de forces égales je dois admettre que chacun devra payer un verre à l'autre. A moins que nos victoires respectives, qui sont à la fois des défaites, ne s'annulent et n'allègent point notre caisses. A vous de décider !"

La duchesse attira son attention sur les fleurs. Il dut reconnaître en son for intérieur qu'il n'y connaissait pas grand chose en botanique, à la différence de sa camarade, apparemment.

"Je ne savais point que cette magnifique fleur violette se nommait l'ancolie. Je vous remercie de me l'apprendre, car je la trouve superbe. Par contre, je ne puis dire le nom des fleurs blanches que vous me montrez".

Il prit plaisir à les sentir.

"Vous possédez de nombreuses vertus, Evalea. La connaissance de la botanique en fait partie, et je la pense indispensable à l'éducation d'une dame digne de ce nom. Votre mère eut raison de vous inculquer cela".

Un petit étang sur leur droite attira son attention. Sur lui s'épanouissaient des fleurs qu'il appréciait particulièrement.

"Voyez-vous ces nénuphars ?"

Elle tourna son regard vers ceux-ci.

"Chaque fois que j'en vois, ils me rappellent un souvenir heureux. Celui d'un coucher de soleil sur un étang tel que celui-ci, alors que j'étais en route, seul, pour la Franche-Comté. Ils étaient resplendissants dans le crépuscule, comme les derniers témoins de la lumière céleste. J'aurai toujours cette image dans mon esprit, et à chaque fois que j'y pense, cela me réjouit".

Son regard se perdit quelques instants dans le vide, à la contemplation de cette vue ravissante. Puis il revint "sur terre".

"Quel autre bel endroit avez-vous encore à me faire visiter ?" lui dit-il.

(HRP : je n'arrive pas à télécharger des images sur le forum... comment avez-vous fait ? )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evalea
Duchesse
avatar

Féminin Nombre de messages : 101
Localisation : Bourg
Emploi : Duchesse
Date d'inscription : 24/11/2008

MessageSujet: Re: Visite de la maison de Gaïa   Sam 16 Mai - 18:38

Elle tourna la tête en direction d'Haraldir..

- Hum Messire je ne veux point être de mauvaise foi mais...un sourire taquin sur les lèvres...mais il me semble que j'ai gagné, j'ai touché la première l'écorce de cet arbre ! donc vous me paierez un verre en taverne à Chambery pendant mon séjour quand à cette fleur que vous venez de sentir, il s'agit de l'ail des ours mais sans doute aurez vous reconnu son odeur.

Il avait respiré la fleur blanche plus communément appelé l'ail des ours. Son odeur rappelait celle de l'ail, elle n'était pas désagréable en soit mais très entetante à la force. Il fallait juste aimer.. Elle regarda les nénuphars




- En effet ils sont très beaux, j'aime la délicatesse de leur fleurs..ma mère m'avait conté une histoire de fée aux nénuphars mais je ne m'en souviens plus hélas dit elle en avançant vers l'étang, vous avez l'ame d'un poete Messire Haraldir, tout comme nostre cher Dolmance..je me demande d'ailleurs où est-ce qu'il est à cette heure..

Elle jetta un rapide coup d'oeil autours d'eux puis relevant ses yeux sur lui

- Voulez vous faire le tour de l'étang ? ou préférez continuer un peu plus bas vers la fontaine ?

Ils reprirent leur route selon les voeux d'Haraldir, la Duchesse marchait pieds nus, tenant toujours ses escarpins d'une mains, l'autre posé sur son ventre...

- Dites moi, vous m'avez l'air mélancolique lorsque vous parlez de la Franche Comté, l'endroit vous manque t'il ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haraldir

avatar

Masculin Nombre de messages : 44
Localisation : Chambéry
Emploi : ...
Date d'inscription : 21/04/2009

MessageSujet: Re: Visite de la maison de Gaïa   Dim 17 Mai - 16:01

Haraldir éclata de rire. Ainsi, elle avait deviné son innocente tricherie !

"Ah, chère duchesse ! je m'excuse de vous avoir sous-estimé et de ne pas vous avoir cru si perspicace. Je vous offrirai donc un verre en taverne à Chambéry, comme convenu. Faisons donc le tour de l'étang, le temps pour moi de me repentir de mon péché !"

C'est ce qu'ils firent, mais Haraldir avait remarqué qu'Evalea s'embarrassait de ses escarpins.

"Voulez-vous que je vous porte vos escarpins ? Vos douces mains sont plus seyantes à porter des fleurs, enfants de la mère Nature, plutôt que des produits de l'Homme qui touchent le sol, aussi sublimes soient-ils".

En passant devant un bosquet, ils durent déranger un couple d'oiseaux, car ceux-ci s'envolèrent précipitamment, manquant de scalper les deux promeneurs. La duchesse du Genevois hurla de peur et se baissa, et Haraldir la protégea en se mettant entre elle et les volatiles. Puis il la releva en lui tendant la main.

"Comme je le soutiendrai toujours, l'Homme n'est pas le bienvenu en de tels sanctuaires", ironisa-t-il.

Il continuèrent leur chemin, suivant une petite rivière calme qui partait de l'étang et qui bordait un chemin orné de saules pleureurs.

[img][/img]

Il parla alors de la Franche-Comté :

"Ai-je vraiment l'air mélancolique lorsque je parle de la Franche-Comté ? Cela m'étonne, car je ne suis en rien nostalgique de cette époque où j'y vivais, laquelle est d'ailleurs encore relativement récente. J'y ai certes rencontré des personnes fort sympathiques et fréquentables, mais je ne m'y sentais pas à ma place. Comme je le crois fermement, ma vie entière est ici.
Cependant, il est vrai que mon séjour à Luxeuil m'a permis de mieux réfléchir sur moi-même, de me distancer, de progresser. J'ai pu vivre en totale autarcie, sans rendre de compte à personne. Etant maintenant un besoin révolu, c'est pour cela que je suis revenu en Savoie
".

Beaucoup de personnes qu'il connaissait avaient ressenti, un jour ou l'autre, le besoin de couper les ponts temporairement avec leurs repères. Il désirait savoir si Evalea faisait partie de ces personnes :

"Et vous, avez-vous déjà effectué ce genre de... retraite ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evalea
Duchesse
avatar

Féminin Nombre de messages : 101
Localisation : Bourg
Emploi : Duchesse
Date d'inscription : 24/11/2008

MessageSujet: Re: Visite de la maison de Gaïa   Dim 17 Mai - 19:51

Elle inclina ducalement la têste lorsque Haraldir abdiqua en lui proposant un verre à Chambery.

- Il ne faudra point tarder alors, je ne sais pas combien de temps Dolmance souhaite rester en capitale...

L'eau apportait cet air frais vivifiant. Ils marchaient doucement, longeant à présent une rivière où quelques grenouilles se disputaient la meilleure place sur la berge.

- Vous estes gentil Haraldir mais..j'ai l'habitude de les avoir à la mains, pour la simple et bonnes raisons que j'ai du mal à les avoir aux pieds ! On vous aurait dit il y a peu que vous feriez la connaissance d'une Duchesse aux pieds nus, l'auriez vous cru ?

Elle se mit à rire se qui déclencha l'envolée de quelques volatiles. Cachant son visage elle s'était à demi agenouillée puis relevée avec l'aide du charmant jeune homme.

- Pas les bienvenus..oui je le crains également enfin je pense surtout que nous avons du les ennuyer en pleine coquinerie dit elle en regardant autours d'eux


Ils reprirent leur chemin en silence puis Haraldir vint à répondre à ses questions. Elle écouta. Elle comprenait ce besoin, qui parfois l'oppressait. Combien de fois était elle partie sur un simple coup de tête juste pour changer d'air ?

- si bien sur, celà m'arrive souvent, encore maintenant

Elle s'arreta devant la rivière et regarda l'eau

- Lorsque vous ne trouvez plus vostre place, que vous vous demandez à quoi vous pouvez servir, lorsque vous vous demandez si l'on vous aime pour ce que vous estes et non pour ce que vous possédez, parfois il est plaisant de partir, tout quitter juste pour estre libre un instant..aussi infime soit il..

Elle releva les yeux sur Haraldir

- Voyez cette ballade est une sorte de retraite, vous me faites oublier le reste..merci

Elle reprit le chemin songeuse..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haraldir

avatar

Masculin Nombre de messages : 44
Localisation : Chambéry
Emploi : ...
Date d'inscription : 21/04/2009

MessageSujet: Re: Visite de la maison de Gaïa   Lun 18 Mai - 23:39

"Si cette promenade peut vous soulager de quelque manière que ce soit, alors aujourd'hui je suis comblé. Nous pouvons en toute innocence apprécier la beauté de la nature, la sentir, la regarder, la toucher, l'écouter".

Il jeta encore un coup d'oeil à ses mains portant les escarpins :

"Une duchesse aux pieds nus ? Voilà qui est bien original ! Mais après tout, une duchesse n'est-elle pas d'autant plus belle que lorsqu'elle se révèle en harmonie avec son environnement ? Voyez, vous me donnez une bonne idée".

Sur ce, il se libéra de sa cape en laine, la portant maintenant repliée à son bras.

"Et ne me remerciez pas de vous faire penser à autre chose, c'est plutôt à moi de vous remercier d'être venu à ma rencontre dans le salon du Castel. Vous m'avez sorti d'une lancinante lamentation qui n'aurait fait que m'attrister d'autant plus, alors qu'en contrebas Gaïa s'épanouissait, moi restant aveugle à son rayonnement. Sans vous, je n'aurais pas pris l'initiative de venir ici !"

Il passèrent devant un ensemble de brins de blé. Haraldir s'y dirigea et en cueillit un, pour commencer à machouiller la tige.

"Ceci est très bon pour la santé, paraît-il ; même s'il me fait prendre un air bucolique. Et puis après tout, au diable les conventions en ce moment d'apaisement ! A propos, quand cela vous arrange-t-il précisément que je vous offre un verre en taverne ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evalea
Duchesse
avatar

Féminin Nombre de messages : 101
Localisation : Bourg
Emploi : Duchesse
Date d'inscription : 24/11/2008

MessageSujet: Re: Visite de la maison de Gaïa   Mer 20 Mai - 11:29

En toute innocence, c’était bien là le mot. Eva avait toujours été entourée d’hommes plus intéressés par son séant que parce qu’elle était réellement. Elle avait découvert cette autre forme de courtoisie et gentillesse à son égard avec son Charmant Gribouilleur, Kékione. Elle entretenait avec lui depuis quelques mois déjà une correspondance faite de sincérité et de tendresse. Presque chaque jour elle recevait une missive du vieil homme, si légère qu’elle permettait à sa journée de bien débuter. Haraldir semblait être du même acabit, ce qui n’était pas pour déplaire à la Duchesse qui cherchait dans la famille de Dolmance quelques charmantes et intéressantes personnes avec qui elle pourrait s’entendre. Il y avait Hildegarde qui était…chatoyante, Loae qui était piquante et vive à souhait comme toutes jeunes filles de son âge et puis aujourd’hui il y avait Haraldir qui paraissait aussi intéressant qu’intéressé par le reste du monde.

- Et bien il semble que nous nous soyons trouvés au bon moment et au bon endroit. Je crois au destin et..si il nous a fait nous rencontrer c’est sans doute que nous pouvions nous être « complémentaires » à cet instant et nous apporter quelque chose réciproquement. Il aurait été dommage que vous loupiez les jardins et moi ce plaisir de vous le faire découvrir.

Le soleil se couchait doucement sur les Terres de Seez et le frais tombait tout aussi calmement sur les épaules dénudées de la Duchesse. Ils marchaient toujours cote à cote lorsque Haraldir attrapa un brin de blé dans le champs qui était de l’autre coté de la serpentée rivière




- si nous ne pouvons prendre un air buccolique en pleine campagne alors nous ne le prendrons jamais cher Haraldir. Un verre en taverne..et bien je pense que nostre départ est proche, mais sans doute un soir ? mais si ce n’est pas maintenant ce sera plus tard, je ne m’en fais pas pour cela. .

Une légère brise s’engouffra dans ses cheveux la faisant frissonner. Instinctivement elle se retourna. Le ciel s’était paré de ses plus belles couleurs.






- Oh regardez ! on dirait que le temps se gate, sans doute devrions nous rebrousser chemin. .



Ils prirent le chemin du retour, tandis que le vent frais se faisait de plus en plus sentir sur les peaux et dans les cheveux malgré la lourdeur de la chaleur bien présente dans le creux de leurs mains.

Ils arrivèrent au niveau de l’étang, la Duchesse regarda un instant le ciel qui étrangement dessinait un visage. Un long frissonnement parcouru son échine et elle redoubla son allure sans autre explication.






L’orage grondait au loin et déjà les premières grosses gouttes de pluie s’écrasaient au sol. L’instant était des plus étranges. L’odeur des champs, des fleurs et des arbres se décuplait, les oiseaux piaillaient de plus belle comme pour fester l’heureux événement..Plusieurs jours qu’il n’y avait pas plu sur Seéz et la faune et la flore avaient soif de cette eau bénie des Dieux.

Les cheveux collés aux épaules, ils arrivèrent au château essoufflés par leur folle course. Ils restèrent un instant à contempler le ciel qui au loin commençait à se déchirer.





.Je crois que nous allons avoir droit à un bel orage. J’espère que Dolmance est rentré.. .dit-elle d’un air soucieux .Souhaitez-vous admirer le ciel encore quelques instants ? .

Elle secoua doucement ses jupons pour en faire glisser l’eau qui perlait dessus

- Pour ma part je crois que je vais aller me changer avant le dîner, je ne voudrais pas prendre froid. .

Elle adressa un sourire délicat au jeune homme et continua

- Messire Haraldir, je vous remercie sincèrement de ces quelques heures passées à vos cotés, qui sont les premières mais non les dernières, j’espère. J’ai passé un agréable moment en vostre compagnie et cela m’a fait le plus grand bien de pouvoir parler avec vous. Je pense que nous nous reverrons au repas de ce soir. Sur ce je vous abandonne à la féerie que Ouranos nous offre en cette soirée de Mai..voyez nous sommes gâtés aujourd’hui, d’abord Gaia qui a comblé nos sens olfactif, tactile et visuel et à présent son époux..Encore et toujours une histoire d’amour.. .



Dernière édition par Evalea le Mar 26 Mai - 1:42, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haraldir

avatar

Masculin Nombre de messages : 44
Localisation : Chambéry
Emploi : ...
Date d'inscription : 21/04/2009

MessageSujet: Re: Visite de la maison de Gaïa   Mer 20 Mai - 23:30

Tout en courant vers la sortie des jardins, Haraldir avait eu le réflexe de couvrir la duchesse de son manteau. Tant pis pour lui et ses vêtements, il ne tomberait pas malade pour autant.

Avant qu'ils ne se quittent, il tint à la remercier :

"Chère Evalea, de ces quelques heures passées avec vous, j'en ai tiré les mêmes conclusions que les vôtres : vous m'êtes d'une compagnie très agréable. Je serai bien sûr ravi de vous retrouver à dîner ce soir, en compagnie des habitants du Castel. Allez vite vous réchauffer, une dame de votre rang ne saurait tomber malade et gâcher les vêtements qui l'honorent par une maladroite exposition aux colères d'Ouranos".

Il se tourna ensuite vers le ciel, voyant les nuages s'épaissir et la lourdeur du temps se faire sentir :

"Quant à moi, je vais rester mirer cette colère. Les manifestations de la nature sont toutes belles, quelle que soit la forme qu'elles prennent".

Sur ce, il se quittèrent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evalea
Duchesse
avatar

Féminin Nombre de messages : 101
Localisation : Bourg
Emploi : Duchesse
Date d'inscription : 24/11/2008

MessageSujet: Re: Visite de la maison de Gaïa   Jeu 21 Mai - 12:48

Elle remercia Haraldir d'un léger sourire, inclinant légèrement la teste et poussa la porte du Castel.

Dehors elle laissait Haraldir, le plaisir de cette délicieuse ballade, les couleurs merveilleuses de l'orage et le fantome..

Elle grimpa l'escalier quatre à quatre et se réfugia dans sa chambre où bien vite elle se delesta des vêtements mouillés.

Quelques gouttes de la fiole et elle partirait rejoindre Morphée pour le plus joli des songes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Visite de la maison de Gaïa   

Revenir en haut Aller en bas
 
Visite de la maison de Gaïa
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Visite de la maison au complet (suite)
» Visite de la maison au complet à chaque visite
» Visite à l'improviste
» Visite de la maison du President (Aras An Uachtarain)
» venez,je vais vous faire visitée ma nouvelle maison

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le MOHUM :: Les Jardins du Castel Larose-
Sauter vers: