AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [RP] Jeux de regards

Aller en bas 
AuteurMessage
Loae

avatar

Féminin Nombre de messages : 36
Localisation : Capitale Savoyarde
Emploi : Douce fille du maîstre des lieux
Date d'inscription : 03/05/2009

MessageSujet: [RP] Jeux de regards   Sam 27 Juin - 21:27

L'air était frais, pourtant la journée avait été chaude. Le soleil se couchait et le ciel ressemblait à un arc-en-ciel nocturne : un assemblage irréel de bleu océan, de violet lavande, de rose pastel, de rouge écarlate, d'orange fruité et de jaune pétant. Les animaux du domaine sortaient enfin le bout de leur museau. Ils s'étaient cachés tout le long de la journée pour échapper à cette fournaise étouffante. Tremper une patte curieuse, couiner de bonheur, plonger ses plumes dans l'eau fraîche était un spectacle des plus apaisants pour quiconque était de passage.



La jeune Larose était revêtue d'une robe blanche légère, de la dentelle dorée venant orner les extrémités du vêtement. Un unique médaillon en or parcourait son décolleté. Ce bijou, elle ne s'en séparait jamais. Une rose y était gravée, et lorsqu'elle se sentait seule, elle le balançait devant ses yeux en chantant la Sarabande. Elle le tenait entre ses doigts, tantôt jouant avec des pensées tendres, tantôt le reposant contre sa peau chaude. Ses longs cheveux dorés étaient attachés en un chignon sauvage, quelques mèches rebelles dansant sur ses épaules dénudées au gré d'une légère brise.

Elle tourna la tête vers le soleil couchant et plissa les yeux. Ses boucles d'oreille en cristal percèrent l'horizon ténébreux. Elle tenait ses chaussures dans une main et avança à côté de l'étendue d'eau. Quel magnifique temps! Elle adorait marcher pied nu dans une herbe un peu froide, humide. Elle sourit quand elle vit deux cygnes s'enlacer le cou à s'étrangler. Elle mourait d'envie de courir comme une folle et de chasser tous ces canards juste devant elle. Une lueur de malice passa dans son regard et c'est ce qu'elle fit sans plus tarder. Elle remonta les pans de sa robe entre ses doigts, se mordit les lèvres et fonça comme une grande enfant. Elle manqua d'ailleurs de glisser sur l'aile de l'un d'eux et de voler dans l'eau la tête la première. Fâcheux avec une robe blanche! Quoiqu'une personne n'aurait pas été déçue... Quand allait-il arriver d'ailleurs?

Elle s'assit dans l'herbe, regardant la lumière hypnotisante du soleil mourant à la surface de l'eau et laissa ses pensées vagabonder... Des lèvres gourmandes... De délicates attentions... Des sourires malicieux... Des écrits mis sur pied... Une séduction avouée... Un amour naissant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paddington
Cavalier érudit
avatar

Masculin Nombre de messages : 162
Age : 28
Localisation : Chambéry
Emploi : ...
Date d'inscription : 18/05/2008

MessageSujet: Re: [RP] Jeux de regards   Lun 29 Juin - 0:28

Cela faisait quelques minutes que Paddington avait reçu la dernière lettre de la jeune Larose. Il n'avait pas pris le temps de finir les travaux qu'il avait commencé. Ni une, ni deux, il avait mis sa plus belle chemise et s'était rendu le plus rapidement possible au jardin du Castel. Il espérait de tout son âme y retrouver la personne qui attirait toute son attention depuis quelques jours. Il sortit, d'un pas rapide, de son appartement de Chambéry et se rendit vers Séez

Il arriva au Castel. Le soleil se couchait, éclairait les jardins, et laissait apparaître un jolie silhouette blanche, que le jeune Jason avait tant espérer apercevoir. Il s'était arrêter un instant, et observait la jeune femme. Elle se trouvait là, baignant dans la lumière du soleil descendant. Ses cheveux rayonnaient, sa belle robe brillait d'un blanc éclatant. N'aurait-on pas dit un ange ? Un sourire se dessina sur le visage de Jason.

Il repartit en direction de cette très charmante jeune femme. Il arrivait dans son dos. Elle ne l'avait pas vu, et il restait discret en s'approchant. Il se trouvait désormais très poche d'elle. Il mit délicatement sa main sur l'épaule de la jeune fille.


Bonjour, ma douce Loae...

Elle se retourna aussitôt. Paddington se perdit dans son regard et lui montra son plus beau sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loae

avatar

Féminin Nombre de messages : 36
Localisation : Capitale Savoyarde
Emploi : Douce fille du maîstre des lieux
Date d'inscription : 03/05/2009

MessageSujet: Re: [RP] Jeux de regards   Lun 29 Juin - 1:22

Une main chaude vint se poser sur son épaule. Elle se leva derechef et sursauta de bonheur en apercevant celui qu'elle attendait tant, son Jason. Pour la seconde fois, elle entendit sa douce voix de ténor. Ce sourire... Elle plissa les yeux tendrement et lui rendit un sourire gourmand, ses lèvres donnant la texture d'une sucrerie.

Mon Jason, vous êtes enfin là...

La jeune blonde n'ajouta pas un mot de plus, sachant que cela gâcherait leurs retrouvailles. Elle était un peu plus petite que lui, elle dut donc se mettre sur la pointe des pieds afin de se mettre à sa hauteur. Elle appuya une main sur son torse, l'autre se dirigeant vers son visage. Celle de gauche frôla sa tempe avec lenteur afin de redescendre sur ses mâchoires. Du bout de l'index, Loae passa son doigt sur ses lèvres. Elle s'arrêta un instant et contempla son visage. C'était la première fois qu'elle pouvait apercevoir ses yeux clairs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paddington
Cavalier érudit
avatar

Masculin Nombre de messages : 162
Age : 28
Localisation : Chambéry
Emploi : ...
Date d'inscription : 18/05/2008

MessageSujet: Re: [RP] Jeux de regards   Mar 30 Juin - 1:15

Les mains de la jeune femme touchaient désormais le corps et le visage de Jason. Il fut quelque peu surpris mais ne bougea pas d'un cil. Il faut dire qu'il aimait plutôt beaucoup ce contact direct. Il eu le réel désir que cet instant dure une éternité. Il en appréciait la moindre seconde. Quoi de meilleur que de sentir les mains d'une jeune femme sur soi ? Surtout lorsqu'il s'agissait de la même jeune femme qui était dans toutes les pensées du jeune homme.

Ne voulant pas être en reste, Paddington entoura la jeune Larose d'un bras. Sa main vint se poser dans son dos. Son autre mains se posa dans son cou. Il la caressa tendrement, lui souriant toujours. Ils se regardaient d'un regard intense. Paddington se perdait dans son regard et une vague d'émotion le submergea alors. Le visage des deux jeunes gens étaient très proches. Loae avait toujours son doigt sur les lèvres de Paddington.

Il approcha sa bouche de celle de Loae, doucement, tendrement. Ses lèvres caressèrent celles de la jeune fille. Il ne l'embrassait pas mais laissait ses lèvres glisser simplement sur les siennes. C'était en soi un mouvement très peu compliqué, mais il provoquait en Jason un bonheur tellement immense qu'il n'existe pas de mots pour le décrire.


Heureux de vous revoir enfin... dit-il en regardant toujours la belle face à lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loae

avatar

Féminin Nombre de messages : 36
Localisation : Capitale Savoyarde
Emploi : Douce fille du maîstre des lieux
Date d'inscription : 03/05/2009

MessageSujet: Re: [RP] Jeux de regards   Mar 30 Juin - 17:00

Ses yeux se fermèrent l'instant d'une demi seconde, instant qui parut éternel, quand une des mains de Jason vint se placer dans son cou. Instinctivement, elle inclina légèrement la tête en arrière. Elle ne réalisait pas entièrement que l'homme de ses correspondances était à présent en sa compagnie. Elle se rapprocha toute entière de lui de part ses hanches, sa poitrine, son visage, son ventre. Elle souhaitait plus que tout le sentir près d'elle, sentir son bras l'entourer comme une douceur protectrice. Comme s'ils étaient attirés l'un par l'autre naturellement, comme s'il avait été décidé qu'il en soit ainsi.

Son coeur battait la chamade, malgré cela, Loae était posée. Leurs regards pétillaient d'impatience mais ils savaient tout deux que consommer trop vite ce moment ne le rendrait que plus acre. Son coeur manqua un battement lorsque Paddington frôla ses lèvres avec les siennes. Elle ferma les yeux, plus longtemps cette fois, souhaitant profiter de ce moment sensuellement timide... souhaitant mettre en avant chacun de ses sens... s'abandonnant à cette nouvelle sensation...

Les yeux bleus-gris de la jeune demoiselle s'ouvrirent doucement et s'emplirent d'une malice non-descriptible pour ceux incapables de visualiser cette scène. Elle laissa échapper un timide sourire malicieux avant de lui mordiller la lèvre inférieure, tendrement. Elle remit ce doux sourire lorsque l'homme de ses pensées la regarda avec plus d'insistance. Elle se mordit elle-même les lèvres, sentant ses joues rosirent (non de timidité mais de désir!).

Il était impossible pour elle, enfin pour eux, de détacher leurs regards l'un de l'autre. Contre toute attente, Loae commença à fredonner la Sarabande, de sa douce voix. Elle profita de sa légère surprise pour déposer ses lèvres rosées au coin de ses lèvres à lui et très lentement, passer une main sur ses épaules. L'autre venant attraper la main masculine posée dans son cou. Elle pencha la tête, fit découvrir ses dents blanches en un sourire radieux et posa sa bouche contre la peau de sa main. Mmh une douce odeur d'ambre...

Voulez-vous m'accorder cette danse, mon bel inconnu, que nous nous évadions aux pays des rêves?

Ses yeux pétillaient de malice, de tendresse, de surprise et de fougue...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paddington
Cavalier érudit
avatar

Masculin Nombre de messages : 162
Age : 28
Localisation : Chambéry
Emploi : ...
Date d'inscription : 18/05/2008

MessageSujet: Re: [RP] Jeux de regards   Mer 1 Juil - 2:27

Paddington appréciait au plus au point de sentir la jeune Larose aussi près de son corps. Il eu un regard pétillant et lui rendit son sourire.

Mais bien sûr ma douce Loae. C'est avec grand plaisir que je vous accorde cette danse... dit-il d'une voix chaude, chargée de belles émotions...

Les deux jeunes gens étaient collés l'un à l'autre et se balançaient au rythme de la chanson que susurrait Loae. Bien qu'ils fussent au milieu des jardins du Castel Larose, la musique semblait résonner dans leurs esprits et les entrainaient dans "le pays des rêves" dont parlait la douce Loae. Sa douce voix enivrait totalement Jason, et il ne put que fermer les yeux et se laisser porter par la chanson. Il serra davantage la jeune fille contre lui. Il posa sa tête contre ses cheveux, ferma les yeux et se laissa aller à ses rêves.

Paddington ne pouvait être plus heureux. Il avait rêvé, un soir, de danser de la sorte avec la jeune Larose. Voilà que cette pensée se transformait désormais en réalité. Il frémissait et caressait sa douce. Elle était contre lui et semblait savoir les gestes qui plaisaient le plus à Jason. Ils continuaient à danser l'un contre l'autre et restèrent ainsi pendant plusieurs minutes, au milieu des jardins, entre les fleurs et les arbustes. Le soleil était presque éteint et ils ne formèrent bientôt plus qu'une silhouette dorée.

Gardant toujours la tendre Loae serrée contre lui, il souffla à son oreille :


Êtes-vous parvenue au pays des rêves ?...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loae

avatar

Féminin Nombre de messages : 36
Localisation : Capitale Savoyarde
Emploi : Douce fille du maîstre des lieux
Date d'inscription : 03/05/2009

MessageSujet: Re: [RP] Jeux de regards   Mer 1 Juil - 12:47

Êtes-vous parvenue au pays des rêves ?...

Juste à ce moment, le soleil perça l'horizon pour faire place à sa douce amie la lune. Loae détacha tant bien que mal son regard de celui de l'homme de son coeur, plissa les yeux et pu admirer le splendide spectacle qui s'offrait à eux seul, comme si la magie du moment n'avait d'effet que sur eux. Elle sourit de bonheur, cela faisait si longtemps!



Regardez comme le pays des rêves nous fait un cadeau. Si cela est une bénédiction, je l'accepte volontier...

Elle posa son regard alors orangé dans celui de Jason, et durant de longues secondes, ils restèrent ainsi. Elle était toujours dans ses bras, que demander de plus? Ah si... Elle resserra l'étreinte de son bras sur son épaule et passa son autre main rejoindre cette dernière. Leur visage était à nouveau proche, Loae pouvait sentir la douce pression que le bras de Jason effectuait dans son dos. Leurs lèvres étaient si proches... Elle se sentait comme sur un petit nuage, comme endolorie et rêveuse. A croire que le soleil couchant leur avait envoyé un ange gardien. La jeune Larose en mourait d'envie, et en même temps voulait faire perdurer ce moment. Elle se décida tout de même à poser ses lèvres sur celle de Jason, très tendrement. Les siennes avaient un goût sans fin, le genre dont on ne se lasse pas si facilement. Lorsqu'elle sentit son compagnon de rêverie le lui rendre, elle n'en fut que plus emportée. Loae ne sait trop combien de temps cela dura mais cela ne fut pas assez. Lorsque leurs lèvres gourmandes furent repues le temps qu'une autre envie ne les assaille de nouveau, ils se sourirent. Une des mains de la jeune fille caressa sa joue, si douce. Nul besoin de mots pour exprimer le moment passé...

Venez mon doux Jason, j'aimerais vous montrer quelque chose. Mais avant cela...

Elle lui sourit tendrement et ne cacha plus sa malice. Loae afficha un rire plus que satisfait quand elle sortit de sa robe un voile en soie, aussi blanc que sa robe. Sur un des coins était brodé un "G.H.", les initiales de sa mère.

Ne bougez pas, ayez confiance.

Elle déplia le tissu soyeux et posa au préalable ses mains sur ses yeux afin qu'il les ferme en douceur. Elle se mordit les lèvres sans qu'il le voit et posa enfin le voile sur sa peau. Afin de le nouer derrière sa tête, elle se rapprocha de son torse. Les formes de la jeune demoiselle caressaient le corps de Paddington au rythme de ses doigts sur le tissu. Lorsque la tâche fut finie, elle ne se recula pas. La belle accentua même ses formes et vint placer ses lèvres non loin de son oreille, une main venant caresser doucement sa nuque :

Etes-vous prêt mon tendre rêve?


Sans en demander plus, elle déposa un baiser dans son cou et au passage frôla ses lèvres de son souffle sucré. Elle profitait pleinement de ce moment, ce délicieux moment. Il faisait nuit à présent.


Dernière édition par Loae le Ven 3 Juil - 0:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paddington
Cavalier érudit
avatar

Masculin Nombre de messages : 162
Age : 28
Localisation : Chambéry
Emploi : ...
Date d'inscription : 18/05/2008

MessageSujet: Re: [RP] Jeux de regards   Jeu 2 Juil - 1:05

Le jeune Jason était aux anges. Sentir la jeune Larose si près de lui éveillais en lui des émotions très profondes, très intenses, incontrôlables et tellement bonnes. Il appréciait chacun de ses contacts contre son corps. Aussi, quand il reçu son baiser dans le cou, il fut transporté dans une pensée emplie d"amour et de désir.

Je suis tout à vous mon bel ange. Je ne pourrais être plus prêt qu'à cet instant....

Il avait prononcer ces paroles à mi-mots, à l'oreille de la douce Loae, toujours collée à lui. Il n'avait rien voulu ajouter de plus pour ne pas interrompre l'excitation ambiante par des discours superflus. Les deux jeunes gens se comprenaient sans mot dire. Un simple regard suffisait à faire passer tout les messages de bonheur, d'envie, de désir.

A cette instant, Jason avait les yeux bandés et mourait d'impatience de savoir ce qui allait ensuite se passer. Privé d'un sens, le jeune homme mettait à rude épreuve tous les autres qu'il possédait. Il entendait chacun des souffles de sa belle : de plus en plus fort, chargés d'envie. Il sentait sa douce chevelure d'or contre son visage. Il voulait enlever ce voile de soie qui l'empêchait de regarder la femme de ses pensées. Il n'en fit rien, ne voulant gâcher la suite. Il préféra serrer davantage la jeune femme contre lui, pour que leurs corps ne fassent qu'un, l'espace d'un instant. Jason bouillonnait de désir et attendait la suite avec impatience.


Je suis tout à vous..., murmura-t-il au creux de l'oreille de Loae.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loae

avatar

Féminin Nombre de messages : 36
Localisation : Capitale Savoyarde
Emploi : Douce fille du maîstre des lieux
Date d'inscription : 03/05/2009

MessageSujet: Re: [RP] Jeux de regards   Jeu 2 Juil - 11:29

Rester calme en apparence était en soi une épreuve parce qu'au fond de son coeur de petite fille de Dolmance, sautillait une excitation peu commune. "Je suis tout à vous..." Ces mots n'étaient pas tombés dans l'oreille d'une sourde! Et quel délicieux murmure, chargé d'une tendre brise en vue d'un long voyage en ce pays des rêves où tout est possible. Oui où tout est possible et là est bien toute la surprise!

Un sourire empli de malice vint s'ajouter à son visage d'ange avant de frôler ses lèvres comme il avait si bien fait quelques minutes auparavant. Juste les frôler, ce geste pas si compliqué en soi mais provoquant une éruption momentanée de sentiments presque incontrôlables et tellement agréables. L'homme de son coeur ayant perdu un de ses sens les plus importants, elle était curieuse de voir s'il allait rester de marbre. Elle déplaça ses mains sur ses hanches et caressa sa lèvre inférieure d'une langue coquine. Ce fut bref mais assez manifestement pour faire perdre toute notion de physique à son tendre Jason. Heureusement qu'elle le rattrapa, sinon il serait tombé dans l'étang! Mmh et pourquoi pas? Elle rit de bon coeur et admira la chance d'avoir ce Jason Paddington à ses côtés. S'il savait... Mais bien sûr qu'il savait, ils le sentaient.

Mon tendre Jason, suivez-moi!

Elle se placa juste à côté de lui, à sa droite pour ne rien vous cacher, et posa d'elle-même une main masculine sur son épaule. Elle glissa son bras gauche dans son dos également, comme elle était plus petite, cela lui était facile. Sa main vint se placer très délicatement sur son corps et comme si l'ambiance n'était pas à l'excitation, elle souleva légèrement sa chemise afin que quelques doigts fins puissent toucher sa peau chaude. Voilà, il ne serait pas guidé à l'aveuglette ou juste au son de sa voix. Elle posa le pied gauche devant et commença à avancer, sa main droite soulevant un pan de sa robe. Lentement dans un premier temps afin de voir s'il suivait rapidement où à une allure plus modérée. Comme elle l'espérait, il savérait être une personne confiante, en plus d'être séduisant. Loae tentait de reprendre ses esprits mais à quoi bon? Autant de profiter de ce moment unique et laisser libre cours à son imagination et ses envies les plus profondes.

Elle leva les yeux au ciel quand elle vit la sculpture suivante. Enfin si on pouvait appeler ce "truc" sculpture! Encore une des lubies de son cher papa. Par chance, Jason ne la voyait pas! En même temps, l'endroit où elle l'emmenait restait secret d'elle et de son père, c'était sa "cachette secrète". Lorsqu'elle avait besoin de calme, elle y allait. Elle restait parfois des heures et des heures dans cet endroit. Elle le retrouvait reposant, reculé de toute agitation humaine. L'endroit idéal pour se ressourcer. Pour tout vous avouer, la jeune Larose a toujours adoré écouter le piaillement des oiseaux ou encore entendre une eau façonner la terre selon son humeur. Tout cela les yeux fermés ou encore couché dans l'herbe. Quand elle r'ouvrit les yeux, l'horreur était toujours là. Elle souffla discrètement et se dit que son père était sûrement couché là-dedans, à fumer la pipe. La fumée ne devait pas sortir toute seule. Ou alors, il l'espionnait!





Elle passa son chemin en tentant de scruter la moindre parcelle de bois et arriva à l'endroit escompté. Elle l'arrêta au début du chemin. Même si la surprise n'arriverait pas tout de suite, elle voulait lui montrer cet endroit reposant, lumineux et empli d'une partie d'elle-même. Sans dire mot, elle passa derrière son compagnon de pensées et détacha le tissu de soie. Celui-ci glissa on ne peut plus naturellement sur sa peau. Instinctivement, il ouvrit les yeux et voici ce qu'il put voir :





Elle était toujours derrière lui. De sa douce voix, elle lui tint ces mots :
Voici une partie de mon coeur et mon âme Jason, prenez en soin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paddington
Cavalier érudit
avatar

Masculin Nombre de messages : 162
Age : 28
Localisation : Chambéry
Emploi : ...
Date d'inscription : 18/05/2008

MessageSujet: Re: [RP] Jeux de regards   Jeu 2 Juil - 19:19

Jason n'avait jamais réellement pris le temps de visiter les jardins du Castel, surtout cette partie qui lui était complètement inconnue, puisque tenue au secret par les Larose, père et fille. C'est donc avec un immense plaisir qu'il les découvrait depuis le début de la soirée, en très charmante compagnie. Cette soirée ne manquait pas de piquant et de surprises. Quoi de mieux pour débuter un amour fougueux, vrai et intense ? Il espérait que cette nuit ne s'arrête jamais. Pourvu qu'ils restent ensemble dans ces endroits magiques, pas seulement pour la nuit...

Le porche feuillu qui se trouvaient face à eux était tous bonnement magnifique. La lumière claire de la lune faisait naître un halo autour de chacune des feuilles. Elles resplendissaient. L'espace d'un très court instant, Jason se demanda s'il aurait pu observer le même phénomène sur la fine silhouette de sa tendre Loae. Il ne se retourna pas, il regardait toujours l'allée feuillue qui se trouvait face à lui, mais, dans un coin de son esprit, continua à imaginer cette douce silhouette qu'il désirait tellement. Si le cœur et l'âme de la femme de ses pensées se trouvaient être ainsi, c'est sans hésitation que Jason y passerait sa vie. Quel endroit éblouissant ! Un jardin plein de senteur, vaste, chaud, et où l'amour pousserait comme un fruit sur un arbre. Il n'y aurait qu'à cueillir un baiser par ci, un tendre câlin par là...

Loae se trouvait toujours derrière lui. Il sentait la chaleur de son corps dans son dos, son souffle dans son cou. Cela rajoutait un touche d'excitation à la vision idyllique du moment. Il ferma les yeux pendant un court moment et se projeta dans se paradis terrestre, serrant tendrement sa belle entre ses bras. Il ouvrit de nouveau les yeux et lança doucement se bras en arrière pour toucher et caresser la jeune fille. Ses mains n'auraient pas pu mieux tombées. Elles se trouvaient dans les hanches magnifiquement galbées de la femme de son cœur. Il les serra fort pour la sentir encore plus proche de lui. L'envie était trop forte, il ne résista pas. Doucement, il se tourna vers elle avec un regard pétillant. Ses bras entourèrent son corps, son visage s'approcha du sien. Il ne suffisait de rien pour que leurs lèvres soient collées. Mais Jason n'en fit rien. Il restait à quelques millimètres de celles-ci, en regardant Loae droit dans les yeux. Puis il lui souffla :


Que votre âme est belle mon amour... Montrez-moi cette autre partie d'elle que je la chérisse à son tour...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loae

avatar

Féminin Nombre de messages : 36
Localisation : Capitale Savoyarde
Emploi : Douce fille du maîstre des lieux
Date d'inscription : 03/05/2009

MessageSujet: Re: [RP] Jeux de regards   Ven 3 Juil - 14:11

Leurs lèvres étaient si proches... Jason avait glissé ses mains sur son visage tout en prenant soin de n'effleurer que sa peau, attisant ainsi le désir des deux jeunes gens. Elle ferma les yeux, appréciant au plus haut point le sentir tout contre elle. Elle approcha son visage d'une telle manière que le bout de son nez toucha celui de Paddington. Elle sourit tendrement et balança sa tête de gauche à droite, très lentement. Elle avait relevé le menton et leur nez frétillait au gré de leurs caresses. Lorsqu'elle posa son regard dans le sien, elle eu l'envie irrésisitible de ne faire qu'un avec lui. Elle voulait le garder près d'elle, le chérir, prendre soin de lui, le rendre heureux, lui faire découvrir des choses magnifiques à ses côtés. C'était indescriptible comme sensation, elle se sentait en sécurité dans ses bras, au abord de son coeur et ses pensées. Loae resterait ainsi des heures si elle n'était pas impatiente de lui montrer la suite de la surprise! Qui sait, les jeunes tourtereaux ont la nuit devant eux...

Mon Jason, si vous continuez à prendre aussi bien soin de mon coeur, je serais bientôt incapable de quitter cet endroit où vous avez pris place...

Elle resserra son étreinte et arbora un sourire de croissant de lune avant de poser franchement ses lèvres sur les siennes et de se reculer aussi vite que son sourire était apparu. Elle enlaça ses doigts aux siens et le tira vers elle avant de traverser l'allée lumineuse aux allures de rêve étoilé.

Nous y sommes presque...

Une petite bâtisse au couleur d'un soleil couchant était à présent visible et un chemin plus étroit prenait place devant eux. La végétation prenait le dessus dans un ballet de stylisme et d'harmonie. Des lanternes prenaient place de chaque côté de l'allée. La surprise avait bel et bien été préparée.





Elle posa un regard amusé et curieux sur l'homme séduisant (et qui était le sien à présent!) à ses côtés.

La voici la véritable surprise...

Un page pointa le bout de son nez. Et quelle élégance! Pantalon noir, chemise blanche, gants blancs, cheveux impeccables.

"Bien le bonsoir Monsieur, Madame Huldbrand..."

Il s'inclina grâcieusement et balança dans un même mouvement son bras droit vers l'arrière, laissant place au spectacle suivant :





J'espère que vous avez faim Jason car Eugène s'est donné beaucoup de mal.

Elle adressa un regard satisfait et rieur à ce dernier. Par chance, son cousin Haraldir avait accepté de lui "prêter" le temps d'une soirée son fidèle compagnon. Il était remarquable, une fois de plus! Oh, des odeurs émanaient de la cuisine : de la biche rotie, des pommes de terre assaisonnée à... était-ce de l'estragon? Un odeur de pomme caramélisée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paddington
Cavalier érudit
avatar

Masculin Nombre de messages : 162
Age : 28
Localisation : Chambéry
Emploi : ...
Date d'inscription : 18/05/2008

MessageSujet: Re: [RP] Jeux de regards   Ven 3 Juil - 22:37

Jason eu un regard des plus pétillant lorsqu'il découvrit la table qui avait été dressée pour les deux amoureux. Après les moments passés au bord de l'étang du Castel, il n'avait pas vraiment pensé à son estomac. Ses pensées étaient dirigées vers une chose toute autre, mais qui restait très appétissante - s'il est possible de s'exprimer ainsi. Mais un repas, au milieu des somptueux jardins, ne pouvait qu'agrémenter la soirée et renforcer ce côté idyllique à une nuit qui s'apprêtait à être longue et chargée en émotion. Elle avait déjà commencé dans ce sens, et il y avait fort à parier que cela continue de la sorte.

Loae et Jason étaient toujours collés l'un à l'autre. Le page les invita à prendre place autour de la table. Les deux corps chauds des tourteaux durent se détacher, doucement, comme si les au revoir étaient trop douloureux. Bientôt ils pourraient se rencontrer à nouveau pour pousser à l'extrême les sensation de toucher, pour que chaque centimètres de la peau de l'autre soit caressé et senti. Ils s'éloignèrent l'un de l'autre pour rejoindre les chaises, placées entre des fleurs et arbustes, qui se trouvaient face-à-face. Ils pourraient ainsi se dévorer du regard durant tout le repas, à tenter d'exciter l'autre sans dire mot.

Eugène était un page bien serviable qui savais rester discret pour ne pas interrompre la séduction nocturne entreprise par les deux jeunes âmes. Il déposait les plat avec légèreté en annonçant dans un murmure de ce qu'il s'agissait. Bien qu'il n'eut pas très faim, Jason fit honneur aux différents plats préparés par le page, qui s'avéraient être peu copieux. C'était tout juste ce qu'il fallait pour éviter que la soirée ne s'arrête après le diner, par une dérangeante fatigue. La biche rôtie et les pommes de terres à l'estragon furent un régal. Les papilles du jeune homme étaient en alerte et loin d'être rassasiées. La soirée n'avait ménagée aucun de ses sens et il comptait bien continuer en cette voie. Puis vint l'heure du dessert. Eugène apporta les pommes caramélisées à la table. Paddington sourit en les voyant. La partie qu'il préférait lors d'un repas était, de loin, le dessert. C'était toujours ce plat qui était le meilleur. Celui qu'il avait sous les yeux lui faisait vraiment envie, mais avant de le déguster, il leva les yeux vers Loae, une touche de malice au fond du regard.


J'aurais pensé que vous seriez... mon dessert...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loae

avatar

Féminin Nombre de messages : 36
Localisation : Capitale Savoyarde
Emploi : Douce fille du maîstre des lieux
Date d'inscription : 03/05/2009

MessageSujet: Re: [RP] Jeux de regards   Sam 4 Juil - 0:25

Quel as cet Eugène! Il fallait qu'elle pense à le remercier pour tout ce qu'il faisait pour la famille un de ces jours. Et dire que leurs premiers contacts avaient commencé sur les chapeaux de roues. Ils s'étaient bien rattrapés depuis! Quelle famille peut se vanter de s'être roulé dans l'herbe, complètement saoule avec son page? Le pantalon d'Haraldir s'en souvient encore... Elle rit de plaisir.

Quelle délicieuse soirée ne trouvez-vous pas mon tendre amour?

Entre deux plats, quand elle ne frôlait pas tendrement ses doigts sur le bord de table, elle le chérissait du regard. Regard qui en disait long... C'est ce qu'elle aimait avec Jason, ils se comprenaient très facilement. Une chose quelque peu fâcheuse qui arriva et qui le fit beaucoup rire fut qu'elle laissa tomber (ça n'arrivait qu'à elle ce genre de malheur!) un morceau de pomme de terre dans le décolleté. Bien évidement la robe n'avait rien, c'était autre chose qui en avait pris un coup! Eugène avait posé les mains devant ses yeux afin de ne pas voir le carnage. Même s'il laissait une léger espace entre ceux-ci, par simple curiosité. Jason, lui avait simplement rit de bon coeur. Oui mais qui allait l'enlever hein? Finalement, Jason se dévoua. Autant vous dire qu'il fit pire. La petite coquine était partie sous la robe et roula sous la table. Elle avait regardé son bien aimé du coin de l'oeil, le regard à moitié ouvert, blasé. Pour se rattraper, il prit un tissu de table, et essuya le haut de la poitrine. Tout en finesse, délicatesse, sensualité et provocation. Je vous laisse imaginer la scène... Le reste du repas se déroula sous la bonne étoile de l'amour et du jeu de séduction : une main glissée sous la table, une cuisse griffée tendrement, une jambe frôlant l'autre dans un jeu de regard intense, un mordillement de lèvre, un index sensuel dans le cou, une envie irrésistible de...

"J'aurais pensé que vous seriez... mon dessert..."

La blondinette plissa les yeux de défi, un sourire audacieux au bord des lèvres. Elle fit la moue, amusée et releva le menton. De son coude appuyé sur la table, elle brandit sa petite cuillère en argent dans la direction de son cher et tendre.

Sachez jeune homme qu'il faudra que vous m'attrapiez avant de pouvoir faire quoique ce soit!

Ni une, ni deux, elle se leva et déposa un baiser sur la joue d'Eugène. Elle haussa la voix afin qu'il entende ses remerciements pour la soirée et ses services, mais elle était déjà bien loin. Il ne broncha même pas, il faut dire qu'il avait l'habitude de ses sautes d'humeur surprenantes. Il resta là, raide, le temps que les deux tourtereaux fuient amoureusement et il rangea les restes calmement. En toute discrétion, il vola un bout de pomme de terre pour repartir en toute innocence vers la cuisine, chantonnant entre ses dents un air guilleret.

Loae riait, mais elle courait vite afin que Jason ne la rattrape pas... Du moins pas maintenant! Elle savait qu'il la suivait, cela pimentait d'autant plus son idée de ne pas se laisser attraper. Il faisait de plus en plus noir, malgré cela la jeune Larose serpentait entre les arbres. Elle était fine, c'était cela qui lui faisait gagner de la vitesse. Elle aimait sentir le vent passer au travers de ses longs cheveux blonds. Car en courant, elle avait perdu l'ornement en bois d'acacia qui attachait ses cheveux. Oh non c'était un cadeau... Aucune importance, elle le chercherait demain. Le principal ici était de... Oh tiens... Elle ne reconnaissait pas cet endroit. Elle s'arrêta et se retourna aussi vite qu'elle s'était stoppée. Des arbres, encore des arbres. Elle avait couru trop loin... Etait-elle sortie du domaine de Séez? Elle frissonna, cela devait être la cause d'une brise passagère. Elle avança d'un pas quand elle entendit un craquement derrière elle. Elle alla se cacher derrière un arbre et figea sa respiration. A tout moment, elle était prête pour sortir la dague que son père lui avait offerte contre tout prétendant trop insistant. Elle l'avait accroché à l'intérieur de la cuisse, sous sa robe. Elle écarta un pan de la robe blanche et attendit patiemment...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paddington
Cavalier érudit
avatar

Masculin Nombre de messages : 162
Age : 28
Localisation : Chambéry
Emploi : ...
Date d'inscription : 18/05/2008

MessageSujet: Re: [RP] Jeux de regards   Sam 4 Juil - 23:00

Paddington courait derrière sa Loae, non sans peine. Heureusement que le repas avait été léger, il n'aurait peut-être pas pu se mouvoir de la sorte s'il n'en avait pas été ainsi. La jeune fille était devant lui et le distançait peu à peu. Il faut dire qu'il avait un désavantage certain pour les courses en forêt. Il s'agissait de son kilt. Bien qu'il y fusse très attaché, celui-ci ne lui permettais guère de pratiques sportives, pour une raison évidente. La course nocturne au milieu d'une forêt qu'il ne connaissait pas était une épreuve de survie de chaque instant. Il eut été fort fâcheux qu'une branche, des ronces, ou bien tout autres végétal hostile ne se glisse sous ce fameux kilt. Tenant donc à sa dignité, Jason ne s'essaya pas à rattraper sa jolie fugitive, se disant que les retrouvailles n'en seraient que plus intenses. Il trottinait, les mains stratégiquement placées et les yeux grands ouverts pour pallier à l'obscurité.

Loae devait avoir une dizaine de mètres d'avance sur lui lorsque les bruits de pas devant lui cessèrent. Ils devaient, sans doute, être arrivés à l'endroit où voulait les emmener Loae. C'était elle qui menait la surprise et le moment était peut-être venu de déguster le meilleur dessert au monde. Ainsi, Jason s'arrêta à son tour. Il se mit à marcher sur la pointe des pieds pour apparaître comme une fleur derrière sa belle et tendre. C'était, du moins, le plan initial. Il l'enlacerait alors et lui baiserait le cou, en guise de petites retrouvailles. Il avançait à pas de loup vers l'arbre en face de lui, celui où il avait aperçu une ombre avant que les pas ne s'arrêtent. Il était désormais à une poignée de mètre de celui-ci. Il se décala vers.... CRAC... Rhoo ! Mais pourquoi y a-t-il toujours une branche qui craque quand on veut faire une surprise !?...

Qu'à cela ne tienne. Il devait sans doute être démasqué maintenant. Aussi, il s'approcha du fameux arbre et découvrit l'ombre d'une silhouette magnifiquement sculptée. Pas de doute, s'était bien la femme de ses envies. Durant la fraction de seconde où il aperçu l'ombre, il se dit qu'il avait une chance inouïe. Il se trouvait là, dans une fôret déserte avec pour compagnie une jeune fille qui frôlait la perfection. Elle regroupait toutes les qualités qu'il aimait chez une femme, et savait jouer avec lui pour le séduire, l'aimer et l'exciter. Il fut fier d'avoir trouver une telle perle et s'empli d'un tendre sentiment. Le baume au cœur, il observait amoureusement la silhouette devant lui, bien que cela ne dura qu'une seconde à peine. Les bras écratés, il se pencha vers sa douce Loae.

C'est alors que ce fit entendre le sifflement d'une lame qu'on dégaine. Dans le même temps, Loae eu un sursaut, alors qu'elle étaient à quelques centimètres de Jason. Dans un réflexe de Chevalier entraîné qu'il était, Jason agrippa la jeune femme face à lui, dans une brusque tendresse. Il ne comprenait pas ce qu'il se passait. Autant un simple sursaut aurait été compréhensible, autant cela était très inquiétant lorsque ce mouvement était doublé d'un bruit de lame. Que se passait-il donc. Il fit glisser ses mains le long des bras de Loae pour essayer de comprendre ce qu'il se passait. L'un d'eux se courbait et semblait être placé entre les fines cuisses de Mademoiselle Larose. Jason ne comprenait définitivement pas la situation. Rien n'avait de sens. D'abord un bruit de lame, puis un sursaut et enfin un bras placé à l'intérieur des cuisses. Tous ces éléments n'avaient pas de connections logiques entre eux. Que signifiait donc tout cela ?

Puis tout s'éclaircit d'un seul coup. Une de ses mains passa d'une peau douce et chaude, à la lame froide d'une petite dague que tenait fermement la jeune femme. La main de Jason continua sa course tout doucement pour enfin arriver sur la cuisse de Loae, où se trouvait la bande de cuir qui soutenait la dague. Sa main tout entière était posée sur une cuisse chaude et légèrement tremblante. Il est impossible de décrire l'intensité du sentiments que ressenti alors Jason. Quelques fractions de secondes auparavant il s'interrogeait sur la situation, et l'instant d'après il avait tout compris et avait sa main posée à un charmant endroit. Une chose est sûre, cela fut un très grand plaisir pour Jason. Loae sembla aussi apprécier, à en juger par la détente générale de son corps, et le soupir qui l'accompagnait.

De sa main libre, Jason enlaça la tendre femme face à lui et vint déposer sa joue contre la sienne. Il n'osait pas faire d'autre mouvement. Après tout, Loae tenait toujours la dague. Il fallait qu'il dise quelque chose pour que la situation redevienne... plus calme :


N'ayez craintes mon amour... Je n'ai que de très plaisantes intentions...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loae

avatar

Féminin Nombre de messages : 36
Localisation : Capitale Savoyarde
Emploi : Douce fille du maîstre des lieux
Date d'inscription : 03/05/2009

MessageSujet: Re: [RP] Jeux de regards   Dim 5 Juil - 23:23

Elle fut prise d'une douce surprise quand Jason la rejoignit. La lame au bout des doigts, elle posa son regard bleuté-grisonnant dans le sien. Loae ne lâcha pas sa dague pour autant. Tant qu'elle n'avait pas la certitude du danger écarté, elle refusait de la lâcher. Si elle faisait partie de l'Ordre de la Plume et de l'Epée, ça n'était pas pour rien! Enfin elle espérait que ce n'était pas seulement parce qu'elle était la fille du grand patron... Bref, là n'était pas le soucis du moment. Le séduisant jeune homme en face d'elle la rejoignit dans un élan de délicatesse et de tendresse. Il ne semblait pas inquiet, lui. Malgré la tendeur des muscles de la jeune fille, il s'appliquait à la détendre par des caresses chastes. Enfin chastes... Loae oublia soudainement le bruit inquiétant lorsqu'il glissa une main curieuse sur sa cuisse. Il put ainsi découvrir un de ses secrets : sa lame. Elle ne se séparait jamais de cette dernière. Même quand elle prenait son bain, la dague ne restait jamais bien loin. Quand bien même quelqu'un serait rentré dans la pièce alors que la demoiselle était en tenue indécente, ça ne serait pas une lame qui aurait scindé l'air en deux mais bien un savon qui aurait atterri dans un oeil trop curieux à son goût! Elle lui sourit tendrement, accolée contre un des arbres de la forêt. Elle se laissa faire, sa main remontant délicatement en explorant la lame. Ayant rapidement fait le tour de cette dernière, elle fut plus entreprenante... Elle remonta en délicatesse, et du bout des doigts vint caresser le haut de sa cuisse. Ce qui arracha à la Larose un murmure de plaisir. Jamais aucun homme avant lui n'avait été si loin. Elle trouvait cela plutôt plaisant, il faut l'avouer. Son Jason... Son amour naissant... Cette passion nouvelle... Cette envie de posséder son corps, de couvrir chaque parcelle de peau de ses douces lèvres... Cette tendresse augmentant de seconde en seconde. Elle l'attira à lui, le tirant tendrement par le col. Une de ses jambes passa sur le bas de ses hanches, découvrant ainsi une belle partie de son anatomie. Elle ne quittait pas ses lèvres du regard.

Un nouveau craquement retentit. Elle se raidit et posa un doigt sur ses propres lèvres, en guise de silence. N'était-ce pas son tendre amour qui avait provoqué le craquement de tout à l'heure? Le corps de Jason était tout contre elle quand elle sentit une chose lui sauter sur le pied. Elle arrondi les yeux et fixa un endroit imaginaire devant elle. Loae avait la frousse de baisser le regard et de tomber sur on-ne-sait-trop-quoi. Elle déglutit et risqua un regard. Elle éclata de rire quand elle s'aperçu que c'était un crapaud. Elle cessa soudain de rire et inclina la tête. Elle fixait Jason, une autre idée lui vint à l'esprit. Le crapaud ne s'éloigne jamais bien loin d'un plan d'eau n'est-ce pas? Le temps s'était humidifié depuis leur repas et un calme apparent suggérait... Oui ça ne pouvait être que ça!

Elle posa un regard émerveillé sur l'homme ayant pris possession de son âme, et posa ses lèvres chaudes sur les siennes avant de le tirer à nouveau dans une autre direction. Les deux personnes marchaient d'un bon pas, la demoiselle manquant de plus de patience que l'homme à ses côtés. Loae pensait entendre des clapotis, elle s'orienta donc d'après son sens auditif. Elle se mordit la lèvre d'avoir eu cette déduction rapide et en à peine 10 minutes, ils arrivèrent sur une immense étendue d'eau.





L'air était doux et l'eau calme. Le calme avant la tempête? L'avantage était qu'il faisait désert. A part cette vieille barque accostée au ponton et quelques grenouilles, personne ne viendrait les déranger. Quelle soirée riche en émotions et en surprises! Elle asséna un sourire bordé d'espoir téméraire à son tendre compagnon et vint rejoindre ce corps qu'elle avait de plus en plus de mal à quitter.

Mon coeur, cela vous dit une promenade au clair de lune parmi les douces amantes étoilées? Cette immensité nous appartient, il serait stupide de laisser filer cette occasion... Et si je vous promets que vous pourrez goûter ce dessert qui vous donne tant d'envie?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paddington
Cavalier érudit
avatar

Masculin Nombre de messages : 162
Age : 28
Localisation : Chambéry
Emploi : ...
Date d'inscription : 18/05/2008

MessageSujet: Re: [RP] Jeux de regards   Mar 7 Juil - 12:21

Cette soirée était magique, les surprises ne s'arrêtaient jamais. Après la découverte des jardin, le diner en amoureux au milieu de ceux-ci, c'était à présent la somptueuse vison nocturne d'un lac qui s'offrait aux jeunes tourtereaux. Ils étaient complétement seuls et avaient encore un bonne partie de la nuit devant eux, et une barque à disposition !

Loae était toujours contre son doux Jason et le regardait avec passion. Il lui sourit. La serra dans ses bras. Approcha ses lèvres qui vinrent tendrement caresser celles de la femme des ses pensées. Il avait constater à plusieurs reprise au cours de la soirée qu'elle appréciait ces doux mouvements, et il s'en donnait à cœur joie de les répéter autant qu'il le pouvait. Ils adoraient cela autant l'un que l'autre. Mais la tentation était bien trop forte. Il embrassa enfin sa belle. Resserrant son étreinte. Il n'y a pas de mot pour dire à quel point il aimait ces baisers. Les courts instants que duraient ceux-ci étaient intenses et excitants, mais vraiment trop courts. Il fallait pourtant que leurs lèvres se séparent, pour mieux se retrouver. C'est donc ce qu'il furent, non sans regrets.

Jason fit faire un demi-tour sur elle-même à sa douce Loae, qui était encore dans ses bras. Il vint coller son corps derrière le sien. Il fit doucement glisser ses mains sur la robe blanche, qui atteignirent bientôt le ventre de Loae. Il se trouvait également en parfaite position pour baiser son cou et ne se fit pas prier et s'attela à cette tâche très rapidement. Loae pencha légèrement la tête sur le côté. Cela avait l'air de lui plaire. Il déposait des bisous en remontant très lentement le long de son cou. Dans une infini tendresse, il la mordillait même, entraînant presque instantanément aussi bien du côté de jeune femme, que du sien. Il arriva à hauteur de son oreille et lui souffla :


Allons donc faire cette petite promenade... Rien que vous et moi...

Il la poussa alors légèrement, puis ils avancèrent, toujours collés l'un à l'autre, en direction du ponton où était attachée la barque. Ils avançaient lentement sur les planches craquantes du ponton et arrivèrent bientôt à hauteur de la barque. Jason aida Loae à grimper dans celle-ci, puis il monta à son tour. En gentilhomme respectueux qu'il était, Jason se saisit des rames. Il regarda sa bien aimée et lui fit un sourire crispé. Il était un piètre navigateur et les fois où il était monté sur un engin flottant quel qu'il soit se comptaient sur le doigts d'une main. Mais il fit tout de même l'effort, se disant que cela ne devait pas être si compliqué que cela. Il mit donc les rames à l'eau et commença à ramer, vers le centre du lac., où du moins assez éloigné du bord, pour ne pas être dérangé à nouveau par un crapaud, ou autre vertébré.

Après des mouvement maladroits de rames et des éclaboussures de débutant, ils se trouvèrent à quelques dizaines de mètres du bord. Jason fit remonter le rames - sa première idée était de les lâcher, mais il se ravisa lorsqu'il s'aperçut qu'elles n'étaient pas attachées. Loae n'avait pas arrêtée de le regarder de son pétillant regard durant tout le temps qu'avait durer la courte navigation. Il ne pouvait être indifférent à cela et se dit qu'elle méritait un remerciement. Aussi, il se déplaça tant bien que mal dans la barque pour s'approcher au plus près de sa bien aimée. Une vague secoua alors l'embarcation et il manqua de tomber à l'eau. Loae eu un rapide réflexe et lui tendit la main pour qu'il s'y accroche. Il souffla de soulagement. Il rirent. Il embrassa alors la petite main de qui l'avait sauver, comme pour la remercier.

Il étaient enfin seuls, au milieu de l'eau. Les yeux remplis de tendresse, de désirs, d'envie. Jason se pencha vers Loae. Il n'y avait plus de raison de se priver de ses baisers à présent. Il arriva à sa hauteur. Ses lèvres allaient se poser tendrement contre les lèvres de Loae. Il voulut poser sa main sur le rebord de la barque pour se stabiliser un petit peu. Malheureusement, c'était le milieu de la nuit et la lumière manquait. Sa main ne se posa pas sur le rebord, main en plein vide, puis elle plongea littéralement dans le lac, suivie du reste du corps de Jason. La soirée était effectivement chargée en surprise, mais il se serait volontiers passer de celle-ci. Lorsqu'il remonta à la surface il s'aperçut que l'eau n'était pas profonde ici, il avait pied. Loae riait de bon cœur, sèche et toujours sur la barque. Jason lui souriait aussi. Il lui dit d'une voix chaude et malicieuse.


Venez donc me rejoindre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loae

avatar

Féminin Nombre de messages : 36
Localisation : Capitale Savoyarde
Emploi : Douce fille du maîstre des lieux
Date d'inscription : 03/05/2009

MessageSujet: Re: [RP] Jeux de regards   Jeu 9 Juil - 16:18

Fermer les yeux et sentir l'homme qu'on aime contre soi... Quelle femme n'aime pas cela? Loae ne se sentait pas comme toutes les femmes, elle le refusait. Encore une fois, quelle femme ne se sentait pas différente? Toujours à se démarquer l'une de l'autre... surtout lorsque le sentiment de l'étourderie prend le dessus! On tente d'être la meilleure naturellement possible, de lui plaire, de le séduire, de l'étonner. Sans prétention, elle voulait être à lui. Elle aimait ce sentiment d'appartenance, pouvoir échanger ces regards complices alors que du monde les entourent, se comprendre sans mot dire, anticiper les paroles voir les mouvements de l'autre moitié de son coeur. La jeune Larose tombait amoureuse...

La jeune donzelle se mordit la lèvre de tendresse quand elle vit son humaniste en kilt empoigner les rames. Elle ressenti à ce moment-là un sentiment infini de protection, un sentiment presque maternel évoluant au gré d'une émotion plus particulière, plus forte. Elle ne le quittait pas des yeux. Ces derniers reflétaient le clair de lune. A chaque vague, un nouvel éclat venait rendre sa lueur à ses yeux bleutés. En parlant de kilt, autant vous dire qu'il était plutôt pas mal assis devant elle... Elle baissa les yeux et effleura ses lèvres de ses doigts, le plus discrètement possible.

Loae rit surtout car elle vit une partie de ses fesses. Jason était tellement à son goût... avec son kilt flottant à la surface. La légende était donc vraie!

Venez donc me rejoindre...

La demoiselle leva un sourcil de défi. Dans un élan d'équilibre, elle se leva dans la barque. Loae regarda son séducteur et sourit d'une malice peu commune. Doucement, elle posa ses mains à hauteur de ses hanches. Son regard était toujours posé sur Paddington. Elle releva le bas de la robe, laissant apparaître ses jambes fines. Le tissu arrivant en haut de ses cuisses, elle s'arrêta. Là, elle entr'ouvrit la bouche d'un sourire mesquinement sensuel, souleva juste un peu la robe blanche et se retourna en enlevant totalement cette dernière. Il ne pouvait voir la totalité de ses formes, laissant place à la suggestion et donc... à la rêverie. Elle laissa entrevoir le bout de son nez de profil, ses lèvres étant arquées au son de cette soirée s'annonçant gourmande. Elle frôla du bout des doigts ses hanches et revint sur le devant de sa gorge. En douceur, elle passa ses mains dans ses cheveux afin de les détacher complètement. Jason avait donc devant lui la jeune Larose nue, ormis une jolie dentelle plutôt peu pourvue au niveau du bassin et des fesses, d'une couleur identique à celle de sa robe. Sur une peau légèrement bazanée, cela donnait un effet tout à fait appréciable. C'était au jeune présent d'en juger...

Elle sourit à nouveau, lui assena un clin d'oeil appétissant et plongea. Heureusement pour elle, l'endroit était plus profond que celui où son homme de coeur avait sauté précédemment. Cela aurait été fâcheux qu'elle tombe inconsciente dans ses bras alors qu'elle s'offrait tout juste à lui, consciente! Elle bénéficia, durant un très court instant, de l'eau fraîche sur sa peau. Elle ouvrit les yeux dans cette eau sombre et aperçut deux jambes appétissantes. De ses bras et de ses jambes, elle avança le plus discrètement possible, évitant de montrer le bout de ses fesses. Quand bien même, il l'aurait vu, elle était sûre qu'il n'en aurait rien fait : il aimait se laisser apprivoiser. Délicatement, elle remonta le long de ses cuisses, une main curieuse glissant sur sa peau. Elle frôla ainsi son petit postérieur et remonta le long de son dos. Elle fit surface derrière lui. Elle sourit, et l'enlaça, postant ses bras à son cou. Ses mains descendant sur son torse, elle inclina la tête et déposa de doux baisers dans son cou, venant coller ses formes à son dos. Elle caressa de son pouce sa peau et approcha ses lèvres perlées de son oreille...

Je suis toute à vous mon cher Jason, toute à vous...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paddington
Cavalier érudit
avatar

Masculin Nombre de messages : 162
Age : 28
Localisation : Chambéry
Emploi : ...
Date d'inscription : 18/05/2008

MessageSujet: Re: [RP] Jeux de regards   Mar 14 Juil - 0:10

Lorsqu'il vit sa très chère Loae plonger dans l'eau, Paddington se dit instantanément que ce n'était finalement pas une si mauvaise chose que d'être malencontreusement tombé à l'eau. C'était même fort plaisant, maintenant qu’il y songeait. Surtout dans la position où il se trouvait : il jouissait de la vue d'une très jolie jeune femme se dévêtant face à lui, sur l'embarcation. La lune dessinait sa fine silhouette dans l’obscurité. Jason éprouvait, à ce moment, un mélange de sentiments. Il était très heureux de la tournure que prenait cette petite soirée. Il était en proie à une imagination très abondante. Il voyait les formes générales de sa belle, mais se laissait aller au rêve pour imaginer plus précisément tous les recoins du corps de la divine créature avec qui il passait une soirée forte en émotions. En revanche, Jason trouvait bizarre qu’il ne soit pas inquiet, outre mesure. Il aurait dû se sentir légèrement incertain, timide, mais il n’en était rien. Les deux jeunes gens étaient tellement en phase l’un avec l’autre qu’ils savaient déjà comment lui plaire, que lui dire, que lui faire. Ils savaient comment s’aimer, sans dire mot. C’était un amour simple, mais tellement intense. Un amour qui ne laissait aucune place à l’incertitude, puisqu’il n’y avait pas à hésiter, sur aucuns points.

Elle plongea tout en légèreté dans l’eau, pour refaire surface dans le dos de Jason. Lorsqu’elle vint se coller à lui, il fut submergé d’une vague de chaleur. Il ferma les yeux, inclina légèrement la tête, pendant que sa belle déposait ses mains sur son torse. Il était complètement immobile et tentait de sentir chaque millimètres de la douce peau de la jeune Larose. Il eut un certain regret lorsqu’il pensa que cette sensation aurait été doublée s’il n’avait pas sa chemise sur le dos. Mais il n’essaya pas de l’ôter. Il se dit que cette situation de légère frustration ne pourrait qu’amplifier la joie qu’il aurait lorsque sa peau entrerait en contact de celle de Loae. Ce n’était qu’une question de temps. Le corps chaud qui était dans son dos lui provoquait une telle sensation, qu’il ne pu se retenir davantage de remercier la propriétaire de celui-ci. Il se retourna donc, pour se retrouver face à la jolie jeune femme. Elle le regardait, les yeux emplis de malice avec laquelle elle lui avait susurré ses paroles très encourageantes. Il se regardèrent encore durant un très court instant, qui sembla durer un éternité dans le cœur de nos deux tourtereaux.

Jason vient poser ses mains sur les épaules de Loae, qui étaient à peine plus haut que le niveau de l’eau où ils se trouvaient. Tout en douceur, elles glissèrent sur les bras de la jeune femme, et la griffèrent tendrement, de-ci de-là. Bientôt, elles vinrent se poser délicatement sur les hanches de la belle Larose. Elles les serrèrent légèrement. Au même moment, Jason approcha ses lèvres de celles de Loae et y déposa un doux baiser. Jason colla son corps à celui de la jeune femme et fit passer une main dans son dos, tandis que l’autre descendait peu à peu vers les fesses de la femme de son cœur. Les mots ne suffiraient pas pour décrire l’intensité du sentiment de Jason, à cet instant. Pour tenter de transmettre ce qu’il ressentait au moment présent, il s’empressa d’embrasser à nouveau la divine créature face à lui et griffa légèrement le dos, puis les fesses de Loae. Il écarta son visage du sien, mais veillant à garder ses mains là où elles étaient si bien.


Serait-ce l’heure du dessert ?...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loae

avatar

Féminin Nombre de messages : 36
Localisation : Capitale Savoyarde
Emploi : Douce fille du maîstre des lieux
Date d'inscription : 03/05/2009

MessageSujet: Re: [RP] Jeux de regards   Dim 19 Juil - 16:31

Lorsqu'un frisson s'immisce en vous, les autres accourent à une vitesse ahurissante. Ses lèvres étaient si douces, si chaudes... Ses mains glissaient délicatement sur son corps, faisant courir ses doigts avec tellement de légèreté et de douceur. C'est dans la même ambiance que Loae entreprit de poser ses mains sur son torse. Elle les fit doucement glisser vers le bas de sa chemise... Sous le contact de l'eau, on aurait dit de la soie. Était-ce un tour de la demoiselle la lune? La jeune fille n'attendit pas que celle-ci réponde, elle laissa explorer de ses doigts son bas ventre, soulevant le tissu. Son regard bleuté vint se poser dans ceux de son Jason et la chemise s'enleva comme par magie. Quelques secondes plus tard, l'on pu voir un tissu de couleur foncé flotter à la surface d'une eau fraîche et propice aux jeux de regard de deux tourtereaux.

La blondinette n'avait jamais vu d'homme torse nu de sa vie. Elle n'en éprouvait aucune honte, c'est que.... Attendre de rencontrer l'amour est un acte noble, voir courageux! Le plus surprenant était de savoir qu'une Larose était toujours... Mmh comment dire, l'exception de la famille! Elle découvrit donc avec curiosité ce corps si parfait à ses yeux. Contrairement à ce qu'elle aurait pu croire, elle ne ressentait aucune peur. Simplement de la confiance, de la sincérité, une tendresse infinie, pure et de l'envie. Ce dernier, n'était-ce pas un péché? Si cela était le cas, Jason et Loae seraient les instruments de cette transgression volontaire.

Elle ressentait tellement de bonnes choses pour Jason. On dit qu'il n'existe aucun mot pour exprimer ce bonheur enfoui au fin fond de nos entrailles mais... Assez parlé, passons aux choses concrètes! Loae était doté d'une curiosité peu commune, et cela l'emmenait parfois sur des chemins peu sécurisés. Mais cette fois était différente... Loae s'approcha de Jason, posant sa poitrine sur son torse. On ne sait trop ce qui se passa entre les deux jeunes gens mais il y eu une osmose. Elle n'aurait pu dire ce que son cher et tendre ressentit à ce moment mais pour sa part, c'était comme si une liqueur de gingembre avait pris possession de sa tête et de son coeur. Ses membres étaient endoloris, ralentis, comme si le temps s'était arrêté durant leurs ébats. Loae entrouvrit la bouche, celles de Jason venant sans tarder se mêler à la sienne avec sensualité. Leurs mains avaient pris possession l'une de l'autre, quand celles de Jason prirent en otage le visage de Loae afin d'intensifier le baiser. A partir de ce moment, plus aucun de leurs sens répondirent. Ou bien si, et pas qu'un peu... Tout alla si vite et si lentement à la fois. Une des mains de Jason attirèrent une des cuisses de la femme en face d'elle vers ses hanches. Cette dernière riposta en enroulant ses deux jambes autour de son bassin. Deux corps ondulaient, ainsi poussés par le vent de la tendresse et du désir, au milieu de ce lac désert. Aucun bruit, aucun clapotis... La forêt écoutait-elle? L'eau épousait au mieux leurs mouvements. Ses gestes se voulaient naturels, comme guidés par quelque chose. Était-ce cela l'amour? Leurs lèvres se cherchaient à n'en plus finir, se mordaient et se caressaient. Parfois, un temps de pause s'installait entre eux. Il n'en était en rien une gêne. Juste un échange de regards, de paroles intenses et silencieuses. Une fusion de deux corps en effervescence de sentiments. Leurs mains se baladaient de-ci, de-là, scrutant la moindre parcelle de peau encore méconnue. Loae voulait que ce moment dur encore et encore. Des soupirs de bien-être, des gestes indécents... Pour les plus curieux, la scène se déroulait dans le noir, impossible donc d'apercevoir l'une chose ou l'autre!

Le temps s'arrêta pour de bon lorsque le buste de la jeune Larose s'inclina en douceur en arrière, une des mains de Jason dans le dos afin de la retenir. Ses ongles lui griffèrent légèrement sa peau perlée, arrachant à Loae un cri d'une éternelle sensualité. Ceci dit, les ongles n'avait rien avoir dans l'histoire à part attiser chez l'un et chez l'autre... Non non, nous rentrons dans l'indécence! Les lèvres de la jeune fille perlaient d'une sensation nouvelle. Tout son corps d'ailleurs en pâtissait, et réagissait par d'étranges frissons de désir, encore et encore. Les jambes toujours enroulées comme précédemment, ils ne faisaient dorénavant plus qu'un. Le moment du dessert venait d'être consommé... La première bouchée portée aux lèvres avec délicatesse, le goût était si prononcé et si fin à la fois. Cette fraîcheur nouvelle ne demandant qu'à reprendre une autre cuillerée et ainsi se nourrir sans fin l'un de l'autre.

Loae était dans les bras de Jason, leur corps ne cessait de se mouvoir et de se fondre l'un avec l'autre, laissant échapper de temps à autre des parcelles de voix s'envolant parmi les profondeurs rêveuses. Leur peau semblait meurtrie. Si on regardait bien, quelques traces de griffes gisaient sur l'épaule droite de... Ah, j'oubliais, vous ne pouvez rien voir!

Emmenez-moi là où personne d'autre ne peut le faire Jason...

Les pas de celui-ci reculèrent et en moins de temps que je vous conte cette histoire, ils se retrouvèrent sous l'eau. Des bulles tournoyèrent autour d'eux comme des petits êtres protecteurs de l'eau, comme si leur amour était béni. Cette chère lune nous réservait bien des surprises depuis le début de cette soirée. Une étrange lueur pénétra sous l'eau en entourant nos deux tourtereaux. Ce moment était réellement magique. Ils tournoyaient, dansant au rythme de leurs envies, ne distinguant plus quelle partie de corps appartenait à qui. Cela dura des heures et des heures mais ce jugement n'engage que moi puisque le temps s'est arrêté le jour où Jason Paddington a posé le regard sur moi...

Leur peau suave empreint suffisamment des désirs l'un de l'autre, ils ralentirent leurs mouvements. Se laissant glisser par une brise où seul deux amants peuvent y trouver le bonheur de la plénitude. Les yeux de Loae avait pris la couleur d'une texture plus claire. Était-ce encore un tour de notre bonne amie la Lune? Hé bien cette fois non...

Je vous aime Jason...

Un vol de sincérité décolla juste à côté d'eux. Son corps chaud toujours collé au sien, elle passa une main légère sur son visage, lui souriant. La demoiselle avait une main placée dans sa nuque, elle était posée sur ses genoux alors que lui la tenait d'une fermeté tendre. Les deux amoureux s'étaient posés sur le rebord du lac, semi-plongé dans cette eau sombre, sur un petit rocher d'une forme a être appelée au bout de la nuit. Du bout de l'index, elle frôla sa tempe jusqu'à ses mâchoires. Son doigt remonta, doté d'une malice sans abord, et glissa sur les lèvres de son Jason. Doucement, elle les caressa. Ce moment fut plaisant jusqu'à ce qu'une dentition vint le lui harponner. Nos deux tourtereaux rirent, rendant une atmosphère non plus sensuelle mais détendue.

Il serait temps de sortir de l'eau mon amour sinon vous ne me reverrez plus jamais telle que vous m'avez connue!

Ils se levèrent, Loae d'abord histoire qu'elle ne se retrouve pas avec un batracien dans la bouche, Jason la précédant. Il était d'une tendresse infinie. Par exemple, lorsqu'elle se leva, une main se posa sur ses hanches afin de prévoir toute tentative d'étourderie. La donzelle, de son caractère impulsif, se retourna, l'embrassa on ne peut plus tendrement en enlaçant ses bras autour de sa nuque et... L'attention relâchée pour Jason, il tombèrent tous deux dans l'eau en un PLOUF tonitruant. Des éclats de rire, une véritable grenouille passant sous leurs yeux ahuris et quelques noyades inoffensives. Voilà comment se termina la péripétie du lac. Qui a parlé de nuit? Non non, elle est loin d'être finie...

Rien de tel que de se coucher après avoir... après... Enfin bref, des jeunes oreilles sont sûrement entrain de lire ceci! Ils se couchèrent dans l'herbe, la Larose entrainant son tendre compagnon avec d'elle. Plus un bruit, seulement celui d'une brise légèrement chaude dans leurs tympans. Loae se rapprocha de lui, enlaçant une jambe à la sienne et portant son bassin contre le sien. De côté, elle pu ainsi poser une main tendre sur son torse. Tous ces mouvements se voulaient naturels, laissant la continuité d'une chose qui devait arriver, arriva. Elle sourit de bonheur, reportant son regard sur le ciel étoilé.





Regardez Jason, on dirait que les étoiles ont décidé de nous faire tourner la tête.

Loae était si reposée, si... Elle ne trouvait pas les mots pour décrire ce moment alors elle décida tout simplement de le vivre, dans les bras d'un amour simple. Ils ne parlaient pas, trouvant que quelques veines paroles viendraient gâcher ce moment si divin. De temps à autre, ils resserraient leurs étreintes afin de faire comprendre à l'autre que les pensées se dirigeaient vers lui ou elle. Elle ferma les yeux un moment... Quand elle les r'ouvrit peu de temps après, elle aperçut ceci :





Oh Jason, si nous ne voulons pas nous faire surprendre, il serait temps de regrouper nos affaires et de...

Soudain, elle redressa légèrement le buste, regardant le lac.

Le seul soucis est qu'elles sont au milieu du lac...

Elle se mordit la lèvre de rire et ne pu s'empêcher d'imaginer la scène qui allait suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paddington
Cavalier érudit
avatar

Masculin Nombre de messages : 162
Age : 28
Localisation : Chambéry
Emploi : ...
Date d'inscription : 18/05/2008

MessageSujet: Re: [RP] Jeux de regards   Mer 22 Juil - 12:48

Nos deux amoureux avaient regardés les astres ensemble, collées l’un à l’autre, comme pour que le nouveau plaisir récemment ressenti persiste encore et encore. Il avait été si intense qu’ils en redemandaient. Sous ce ciel, où chaque étoile les observait, il étaient allongés et profitaient de l’alchimie qui opérait. Le doux flot de l’eau les berçait. Il n’avait pas besoin de parler pour se comprendre, les caresses suffisaient. C’était bon de se trouver ici, en si bonne compagnie. Puisse ce moment durer une éternité…

Oh Jason, si nous ne voulons pas nous faire surprendre, il serait temps de regrouper nos affaires et de…


Voilà que le jour se levait. Jasons avait voulu que cette soirée dure jusqu’au jour, mais il ne pensait pas que cela adviendrait réellement. Le soleil commençait à se lever à l’horizon. Jason s’était redressé en même temps que Loae, regardant sans but précis l’étendue d’eau face à eux. Mais il avait beau la fixer, ce n’est pas cela qui ferait revenir leurs vêtements. Il fallait trouver une solution, ou bientôt, ils seraient démasqués par le premier chaland venu. Cela dit, la situation n’était pas réellement désastreuse. Le soleil avait à peine percé l’horizon, et sa faible lumière éclairait le corps encore nu de la jeune Larose. Un spectacle fort intéressant dont Jason ne perdit pas une miette. Elle le regarda, un sourire plein de malice auquel il ne pu résister. Il s’approcha d’elle pour l’embrasser, prenant grand soin de passer sa main à sa taille, de l’y caresser tendrement. Jason voulu alors complètement enlacer sa belle, rapprocher son corps, la toucher davantage, l’embrasser avec fougue… Mais il n’en fut rien. Leur amour était très intense, presque indispensable maintenant qu’ils y avaient gouté. Mais il était également très chronophage, et il ne pouvaient se permettre à cet instant de demeurer nu au bord de ce lac jusqu’à ce que le soleil soit totalement levé. Non sans mal, Jason s’écarta de la belle Loae et se redressa pour réfléchir.

Trois solutions s’offraient alors à eux. La première consistait à nager en aveugle jusqu’au milieu du lac pour tenter de mettre la main sur les affaires égarées. Cela était bien trop physique, pensa Jason. Surtout après une nuit blanche, faite de majestueuses surprises. Cette solution fut donc rapidement écartée. La seconde idée qu’eut Jason était… originale. Il mettait en place un plan pour capturer, puis dresser un crabe qui irait chercher les vêtement à l’abandon et les ramènerait. En fin négociateur, il le forcerait à obéir à ses ordres, sous peine de finir en surimi. Mouhaha ! Que voilà un plan diaboliquement intelligent. Jason affichait un sourire triomphal. Puis revenant sur terre, il réalisa que sont plan comprenait quelques… soucis de réalisation. Allez trouver un crabe d’eau douce vous ! Mince ! Cette option était aussi une impasse… Il ne restait donc qu’une possibilité à nos deux jeunes gens : regagner un endroit où ils pourraient se vêtir. Cela impliquait la nudité de nos amoureux pendant le temps où ils marcheraient. Jason songea à cela. Était-ce vraiment un mal ? Ils étaient beaux, jeunes et sans complexes. Mais d’un autre côté, Jason n’aurait pas voulu qu’un regard autre que le sien se dépose sur les divines formes de sa toute belle Loae. Soit, ils n’avaient guère d’autres solutions.

J’ai bien peur qu’il nous faille regagner le Castel au plus vite…

Jason dit cela avec un sourire, tandis que Loae éclata de rire. Décidément, les surprises ne s’arrêteraient jamais. Voilà qu’ils devaient retrouver le chemin du Castel Larose, nus. Jason était loin d’imaginer qu’il vivrait un jour une telle chose. Mais cela rajoutait du piquant à leur balade, qui n’était plus réellement nocturne. Ils se regardèrent une dernière fois, les yeux pétillants, le sourire au lèvres, pensant à l’épique voyage qu’il s’apprêtait à vivre. Ils se levèrent d’un bon. Jason prit la main de la douce Loae et ils se dirigèrent vers la forêt qui bordait le lac.

C’est alors que des bruits de feuilles et de branches qu’on poussait, se firent entendre là, juste face à eux. Nos deux amoureux s’arrêtèrent net. Un bout de bois sortit alors d’un feuillage. Il y avait comme un genre de ficelle à l’extrémité. Était-ce une canne à pêche ? Jason eut sa réponse lorsqu’il vit sortir des mêmes feuillages un homme vêtu de botte assez montante en cuir et d’un sac qui devait contenir une armée de lombrics. Il fallu une à deux seconde alors à l’homme sorti de la forêt pour apercevoir les amoureux, nus. Il eut un sursaut et recula d’un pas. Sa canne à pêche tomba au sol et à cet instant le temps sembla s’être arrêté. Vu de l’extérieur, la scène était très amusante. Les trois personnages se fixaient les uns les autres, les yeux ronds, pleins de surprise, la bouche bée. Puis une réaction se fit observée chez nos deux jeunes gens. Le pêcheur, quant à lui, semblait avoir perdu toute fonction motrice. Loae s’était cachée derrière Jason qui la dissimulait entièrement. De son côté, le jeune homme s’était redressé et afficha un sourire radieux à l’homme face à lui, qui le fixait toujours, l’air ahuri.

Bien le bonjour l’ami ! dit Jason, plein d’enthousiasme, se rapprochant de l’homme, Loae sur ses talons. Il tapa amicalement l’épaule du pêcheur.

Tradition écossaise que de se baigner à des heures si matinales ! dit-il en souriant toujours, et entreprenant une rotation autour de l’homme, vers la direction de la fuite. Il allait tourner les talons, mine de rien lorsqu’il pensa à la barque.

Au fait l’ami ! Je suppose que la barque accrochée à ce ponton était la votre ? Nous avons tout vu. Ce sont les crabes qui l’ont volée ! Une espèce trop méconnue de crabe d’eau douce anti-surimi. Méfiez-vous mon ami ! Et bonne pêche !

Les yeux du pêcheur faillirent sortir de leurs orbites tellement il les ouvrait grand. L’homme n’avait pas dit mot et s’était contenté d’écouter et de regarder partir les deux jeunes gens. Il est impossible de décrire ce qui s’était passé dans le cerveau de cet homme à cet instant. Lui-même ne doit pas le savoir. On raconte qu’il est resté planté au bord du lac, la bouche bée, durant des heures jusqu’à ce que sa femme vienne le chercher, inquiète. Ils retrouvèrent leur barque quelques jours plus tard, une robe blanche à l’intérieur…

Jason et Loae avaient donc laisser le pêcheur à a surprise et s’étaient empressés de s’engouffrer dans la forêt. Il s’arrêtèrent après quelques dizaines de mètres et éclatèrent de rire durant de longues minutes. Ils reprirent leurs esprits pour se remettre en route. Une fois de plus, ils avaient connu une nouvelle surprise qui avait été à la fois angoissante, mais surtout très drôle. Qu’allait donc encore bien pouvoir leur arriver après tout cela ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loae

avatar

Féminin Nombre de messages : 36
Localisation : Capitale Savoyarde
Emploi : Douce fille du maîstre des lieux
Date d'inscription : 03/05/2009

MessageSujet: Re: [RP] Jeux de regards   Lun 3 Aoû - 22:08

C'était la période florale, les jardins en redemandaient. Si malheureusement cela ne s'arrêtait qu'aux fleurs... Les deux tourtereaux avaient pris tellement de temps à faire le tour de ces bois que le soleil était à présent à son aurore. Prénom du renouveau déposant quelques gouttes de rosée sur des pétales fraîchement éveillés. La peau perlée, c'est ainsi que Loae et Jason tentèrent de se faufiler de manière inaperçue entre les rangées de rhododendrons et de pétunias du jardin du Castel. Il leur avait fallu deux bonnes heures afin de traverser cette maudite forêt. A force d'éviter les crabes, on en arrive à éviter les écureuils! C'est donc complètement amoureux de paranoïa qu'ils aperçurent enfin le reflet orangé d'une vitre. Entre deux rires, un baiser amoureux vint se faufiler. Une jambe fine, une main coquine en douceur essayant de... Voyons pas ici grand f... Une phrase inachevée en un râle terminé...

Oh mais qui... Deux tas de vêtements fraîchement propre étaient posés disctinctement devant une des portes arrières du Castel. Rare était ceux qui connaissait cette entrée car du lierre imposant le cachait partiellement. A moins que... Elle ne pu retenir un rire. Sans tarder, Jason plaça sa main sur ses lèvres afin de la faire taire. En guise de réponse, la blondinette lui mordit tendrement un doigt tout en se retournant lentement.

Si vous pensez me faire taire de cette manière Jason!

Un soupçon de malice vint embrasser le creux de son cou. Dans un murmure, elle lacha quelque chose comme "bientôt mon amour, patientez encore quelques minutes ". C'est ensuite en toute légèreté que les tissus soyeux vinrent frôler leur peau délicatement. Une robe bleu-gris pour sa part, faisant ressortir ses magnifiques yeux clairs. Une combinaison de couleur pourpre concernant son partenaire. Tiens, n'était-ce pas à Haraldir cette tenue? Quoiqu'il en soit, leur taille était presque identique! Il devait les avoir surpris d'une des hautes fenêtres de l'imposante demeure. Alala que ferait-elle sans lui? Depuis le départ de sa moitié d'âme, ils avaient tenté de se raccrocher l'un à l'autre. Avec grand succès puisqu'ils étaient désormais inséparables! Âme de coeur, coeurs malicieux.

La belle plaça sa main droite sur le torse de son compagnon de coeur, son regard bleuté venant intercepter le sien de la manière la plus tendre qui soit.

Vous savez que vous êtes très séduisant vous?

Son index avait chipé la place de sa main, son autre main ayant commencé à glisser sur ses reins. C'est dans un élan dynamique de rires qu'elle l'attrapa et l'entraina à l'intérieur des couloirs sinueux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP] Jeux de regards   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] Jeux de regards
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» des petits jeux à imprimer
» Salle de jeux p2 !
» enfant et console de jeux
» Pour vos soirée jeux.
» Jeux vidéos - Quels consoles avez vous

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le MOHUM :: Les Jardins du Castel Larose-
Sauter vers: